Arrestation par la police mexicaine du narcotrafiquant Ovidio Guzman, fils d’El Chapo

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus  - Rédactrice
arrestation par la police mexicaine du narcotrafiquant ovidio guzman, fils d'el chapo

Après une première arrestation ratée en 2019, le narcotrafiquant Ovidio Guzman a été capturé jeudi au Mexique. Des scènes de violence ont éclaté dans le nord-ouest du pays, suite à cette arrestation.

Connu sous le nom de  »El Raton » (la souris), Ovidio Guzman est le fils du fondateur du cartel de Sinaloa, El Chapo, qui purge actuellement une peine de prison à vie aux États-Unis, Ovidio a été arrêté par les forces de l’ordre mexicaine jeudi 5 janvier, lors d’une opération menée dans le nord-ouest du pays, qui a été suivie d’intenses échanges de coups de feu entre forces de sécurité et hommes armés.

- Advertisement -
Ad imageAd image

La garde nationale et des hommes armés ont suivi son arrestation dans la capitale de l’Etat de Sinaloa, et notamment à l’aéroport international de la ville où les vols ont été suspendus, selon un journaliste de l’AFP. Un avion de ligne a été touché par une balle quelques instants avant son décollage prévu, a indiqué dans un communiqué la compagnie Aeromexico, précisant que l’appareil, un Embraer 190, n’avait finalement pas décollé et que les passagers et le personnel avaient été mis en sécurité.

Les autorités américaines considèrent Ovidio Guzman comme un membre important du cartel. El Raton est accusé de diriger la faction Los Menores, liée au cartel du Pacifique, autre nom du cartel de Sinaloa, a fait savoir le secrétaire à la Défense Mexicaine, Luis Crescencio Sandoval. Le narcotrafiquant présumé de 32 ans a été transféré à bord d’un avion de l’armée de l’Air jusqu’à Mexico, où il a été conduit dans le bureau d’un procureur spécialisé dans le crime organisé.

Cette arrestation intervient quatre jours avant l’arrivée au Mexique du président américain Joe Biden, pour un sommet avec les dirigeants mexicain et canadien. Les Etats-Unis offraient cinq millions de dollars pour la capture des fils de Joaquin «El Chapo» Guzman.

Le cartel de Sinaloa est considéré par l’Agence américaine antidrogue (DEA) comme le principal responsable du trafic de fentanyl, une drogue 50 fois plus puissante que l’héroïne, qui a causé de nombreux décès par overdose aux États-Unis.

En octobre 2019, Ovidio Guzman avait été brièvement arrêté, puis relâché sur ordre du président Andrés Manuel Lopez Obrador, après un violent soulèvement à Culiacan après son arrestation. Le président s’était justifié de cette décision critiquée arguant qu’un bain de sang avait ainsi été évité.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Par Sam Sarah Devilus Rédactrice
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.