« Libere Ze» : quand des manifestants gagnent les rues pour exiger la libération d’un chef de gang 

Netalkole Media
Netalkole Media
« Libere Ze» : quand des manifestants gagnent les rues pour exiger la libération d'un chef de gang 
Écoutez cet article

Hier dimanche 03 juillet, plusieurs centaines de sympathisants d’Ezechiel Alexandre – numéro 1 du gang dénommé « Baz Pilat » – ont gagné les rues de la 2ème et de la 3ème circonscription de Port-au-Prince pour réclamer de la Police Nationale d’Haïti (PNH) la libération de leur protecteur suite à son arrestation le 26 juin dernier au niveau de la Place Jérémie, non-loin de Bas Peu de Chose (BPC). 

Les protestataires ont lancé des propos injurieux à l’égard des autorités de l’Exécutif suite à ce coup de filet d’une patrouille de police. Ceux-ci exigent sans délai que le chef de gang Ezechiel Alexandre alias « Ze » soit libéré. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Ils étaient munis de t-shirts, de banderoles, portant des messages de solidarité au caïd de « Baz Pilat » au Bicentenaire : « Nou se Ezechiel ». « Chak moun gen yon move moman. Ze, pèp ou avè’w ». « Libere Ze ». 

Depuis son appréhension fin juin 2022, un vent de panique souffle sur plusieurs zones de Port-au-Prince : au Champs de Mars, à Portail Léogâne et à Carrefour-feuilles, des hommes armés avaient même gagné les rues pour réclamer la libération de l’ancien policier converti en chef de gang.  

Des homologues tels que Jimmy Cherizier alias « Babekyou » – le porte-parole de la fédération de gangs G9 an Fanmi ak Alye, et Izo qui contrôle l’entrée sud de Port-au-Prince, à Martisssant, avaient même dénoncé l’arrestation de « Ze » par la PNH. Ils le décrivent comme un citoyen paisible qui s’adonne à des œuvres sociales au sien de sa communauté. 

« On m’identifie en tant que chef de gang, en tant que bandit, la société sait que c’est faux. Je ne suis pas un bandit », avait fait savoir « Ze » lors de son interrogation à la DCPJ. Rappelons que lors de son arrestation il était accompagné d’un ancien policier, Junior Claude alias “Zakè” qui nie toute intégration dans ledit gang. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Avatar
Posté par Netalkole Media
Follow:
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.