L’ONU rend hommage aux membres du personnel tombés à Gaza

Mackendy Filderice
ParMackendy Filderice- Rédacteur
l'onu rend hommage aux membres du personnel tombés à gaza

Ce lundi 13 novembre 2023, un silence pesant a enveloppé le monde, accompagné de drapeaux en berne, alors que l’ONU rendait hommage à plus de 100 de ses employés tués dans le conflit entre Israël et le Hamas. Des gestes solennels ont été posés de Bangkok à New York, marquant une triste réalité : le plus grand nombre de travailleurs humanitaires de l’ONU tués en si peu de temps.

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a exprimé sa tristesse, déclarant que cette perte collective ne sera jamais oubliée. Les drapeaux bleu et blanc de l’ONU ont été abaissés dans les métropoles du monde entier, créant un témoignage visuel de la douleur partagée. À Gaza, cependant, le directeur de l’Unrwa a insisté sur la nécessité de maintenir les couleurs de l’ONU bien haut malgré l’épreuve.

Alors que les bombardements israéliens se poursuivent, les chiffres déchirants des pertes humaines, principalement des civils, rappellent la brutalité du conflit. Les noms des collaborateurs décédés ont été lus au siège des Nations unies à New York, créant un moment de commémoration poignant.

Dans ce contexte, les représentants des Nations unies du monde entier ont observé une minute de silence, soulignant l’unité face à la tragédie. Le directeur des Nations unies à Genève et le directeur de l’OMS ont rendu hommage au dévouement des travailleurs humanitaires décédés, soulignant l’importance constante de la mission commune.

Les hommages se sont étendus à des endroits tels que Katmandou et Kaboul, rappelant l’importance mondiale de cette perte. Cette commémoration mondiale intervient au lendemain du bombardement du siège du PNUD à Gaza, soulignant l’escalade de la violence qui touche même les installations des Nations unies.

Dans une déclaration poignante, l’Unrwa a rappelé que les quelque 780 000 personnes actuellement abritées dans plus de 150 installations à Gaza ont cherché refuge sous le drapeau des Nations unies. Une triste réalité qui souligne le besoin crucial de protéger ceux qui travaillent pour la paix, la justice et le bien-être des autres.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.