67 journalistes et travailleurs des médias sont morts dans leurs exercices de travail cette année

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice  - Rédacteur
67 journalistes et travailleurs des médias sont morts dans leurs exercices de travail cette année

Dans un nouveau rapport publié cette semaine par la Fédération internationale des journalistes, il est indiqué que la guerre en Ukraine et le chaos en Haïti et les groupes criminels au Mexique contribueront et augmenteront le nombre de journalistes qui ont été tués au cours de l’année en cours.

En effet, la façon dont les journalistes et les médias fournissent des informations montre clairement les grands risques qui existent dans le métier.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon la Fédération internationale des journalistes, il y a au moins 67 journalistes et professionnels des médias qui ont décédés dans le monde au cours de cette année 2022. Ce chiffre, d’après la Fédération représente une augmentation de 47 personnes de plus par rapport à l’année précédente.

La Fédération continue d’affirmer qu’il y a 375 journalistes qui ont été emprisonnés pour leur travail dans certains pays comme la Chine, la Birmanie et la Turquie.

D’autre part, la fédération internationale des journalistes en profite pour avertir les gouvernements de prendre des mesures plus concrètes pour protéger les journalistes et la liberté de la presse.

Par ailleurs, la Fédération a précisé que beaucoup de travailleurs de la presse sont morts en faisant des reportages sur la guerre en Ukraine et en Russie.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.