SECURITE

Après 6 mois, Frantz Elbé fait son bilan à la tête de la PNH 

source image : Hebdo24

Le Directeur général a.i de la Police Nationale d’Haïti (PNH) a fait l’étalage de ses réalisations à la tête de l’institution policière en début de semaine. Pour ses 6 mois, Frantz Elbé a exprimé son satisfecit en tant que no 1 et ne compte pas ralentir la cadence. 

Lors d’une conférence de presse, le 1er policier haïtien a informé que la PNH a stoppé 94 bandits, et 4 998 arrestations ont eu lieu suite à des cas de kidnapping, d’assassinat, de détention illégale d’armes à feu. 

« Toutes ces opérations ont permis une baisse considérable des cas de kidnapping dans le pays durant le mois d’avril », a-t-il laissé entendre. 

Aussi, 234 armes à feu, 658 kilos de marijuana ont été saisis par les forces de l’ordre au cours de diverses opérations ; 21 véhicules dont des motocyclettes récupérées, et 78 520 dollars et 34 220 575 gourdes saisis. 

Advertisements

Le locataire de la DGPNH, dans ses propos, s’en est pris à la guerre des gangs à la Plaine du Cul-de-sac depuis le 24 avril affirmant que le travail impeccable fourni par ses protégés a porté ses fruits : 54 bandits arrêtés, 16 armes à feu saisies, et 7 véhicules et plusieurs motocyclettes confisqués. 

Les affrontements entre « 400 mawozo » et « Chen mechan » ont causé des blessés dans le camp de la PNH mais « ses policiers sont hors de danger », a assuré M. Elbé. 

Suite à cette conférence de presse, plusieurs citoyens, notamment sur les réseaux sociaux, ont applaudi le travail du DG a.i de la police, affirmant que « la paix peut être encore espérée si Frantz Elbé tient les cornes de la PNH pendant quelques temps ». 

L’insécurité fait rage en Haïti et le département de l’Ouest est particulièrement touché par les actes de banditisme. Avec faiblesse, la Police Nationale d’Haïti tente de remédier à la situation mais l’insécurité suit son parcours malgré tout.  

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.