CINEMA

Au premier trimestre de 2022, Netflix enregistre une perte de 200 000 abonnés  

Une grande première depuis 10 ans ! Le géant du streaming américain, Netflix, annonce avoir perdu 200 000 abonnés seulement au premier trimestre de 2022. Lors des échanges électroniques après la clôture de Wall Street, l’action de Netflix à chuté de 25% et a perdu 40 milliards de dollars de sa valeur boursière. 

Netflix qui a grandement prospéré durant la pandémie de la Covid-19, ne s’attendait pas à être tapé aussi fort, alors qu’il avait prévu de gagner 2.5 millions d’abonnés supplémentaires.  

Cette chute est due principalement à la fermeture de ses services en Russie, qui a causé la perte de 700 000 abonnés, le partage d’identifiant et de mots de passe et la difficulté d’acquérir des abonnés dans toutes les régions du monde. 

Afin de pallier ce problème, une série de dispositions seront prises : révision des possibilités du partage d’identifiants et de mots de passe, investir toujours plus dans la production des contenus et ainsi gérer la concurrence avec Disney+, proposer des abonnements moins chers mais avec de la publicité et plus chers sans ces derniers.  

Advertisements

“Nous savons que la perte d’abonnés est décevante pour nos investisseurs, et c’est décevant bien sûr, mais nous sommes déterminés à parvenir à ces objectifs et à revenir dans leurs bonnes grâces” a déclaré Reed Hastings, le cofondateur de l’entreprise. 

En ce qui a trait au partage d’identifiant et de mots de passe, coupable aussi du ralentissement de la croissance de Netflix, Reed Hasting a expliqué que ce n’était pas une priorité sur laquelle l’entreprise devait travailler à cause de sa croissance rapide, et que maintenant, ils y travaillent très dur.  

Environ 100 millions de foyers utilisent Netflix via des comptes partagés. Le but ne serait pas d’éliminer cette pratique de longue date, mais de faire payer un surplus aux utilisateurs. 

Malgré le retour des séries comme Ozark ou encore Stranger Things, Netflix s’attend quand même à voir une grande chute de ses abonnés pour le printemps.  

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.