SPORTS

CAN 2022: Tunisie- Mali, une fin de rencontre inédite 

Listen to this article

Le match opposant la Tunisie face au Mali (score 0-1) lors de la Coupe d’Afrique des Nations, ce mercredi 12 janvier a terminé sur un coup de théâtre, avec des coups de sifflet prématuré de l’arbitre central zambien Janny Sikazwe de la rencontre. Cette fin de match a attiré pas mal de colères du côté tunisien et a terni l’image du football africain à l’échelle internationale. 

Lors du premier match du groupe F de la CAN 2022(Tunisie-Mali), la fin du match s’est virée en un véritable cinéma l’arbitre zambien Janny Sikazwe qui dirigeait la partie a décidé sans raison de mettre un terme à la rencontre pour une première fois à la 85e minute de jeu, avant de reprendre quelques secondes après, dans l’incompréhension totale. Une décision visiblement injustifiable. 

Il a finalement arrêté pour de vrai le match à 15 secondes de la fin (soit à la 89e minute et 45 secondes) avant la fin des temps réglementaires. Sans même tenu compte d’un possible temps additionnel, puisque plusieurs changements ont été réalisés, pas moins de neuf, ainsi que plusieurs arrêts de jeu notamment celui occasionné par son coup de sifflet imaginaire plutôt et révision dans la VAR. Autre fait absurde, c’est que le quatrième arbitre allait, lever son panneau, pour annoncer le temps additionnel au moment où l’arbitre a sifflé la fin du match.  

Cette décision n’a pas plu au Staff de l’équipe tunisienne qui s’était vite monté sur le terrain pour demander de l’explication aux arbitres. Au regard de la colère des Tunisiens, surnommés ” les Aigles de Carthage, le corps arbitral a dû quitter le terrain sous escorte de la sécurité. 

“Il nous prive pratiquement de sept ou huit minutes de temps additionnel. Sa décision est inexplicable”, a déclaré le sélectionneur de l’équipe tunisienne, Mondher Kebaier, en conférence de presse d’après match. 

Advertisements

Pour faire taire les polémiques, environ 20 minutes après la décision de l’arbitre. La CAF (Confédération Africaine de Football) a tenté une reprise du match, pour le moins quelques minutes de temps additionnel avec un autre arbitre. Les Maliens ont revenu sur le terrain, mais pas les tunisiens qui pour la plupart étaient déjà en bus. L’arbitre a donc finalement sifflé la fin de la rencontre qui restera à jamais dans les annales. 

En ce qui concerne l’arbitre zambien Janny Sikazwe, il est à sa cinquième CAN, il a également participé à la Coupe du monde 2018 et arbitré des finales de coupes africaines des clubs. Et fait l’objet déjà de sérieux scandales dans le foot africains. 

REDACTION : Roodson GUERRIER

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022

Click to download NetAlkole News App Free

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.