CULTURE

Cinq artistes peu remarqués qui ont de bonnes productions au cours de l’année 2021 

Si l’année 2021 a été l’une des pires qu’Haïti ait connu, les artistes eux n’ont pas chômé. Nombreux sont ceux qui ont marqué l’année comme Bedjine, Rutshelle, K-Dilak, Richard Cavé ou encore Medjy Enposib, d’autres ont effectué un travail qui, soit par manque d’attention, soit par manque de volonté de certains éléments médiatiques, n’ont pas été trop bien vendus au public 

A l’issu d’un travail d’observation des performances et évolutions de plusieurs artistes évoluant dans l’industrie, l’agence NetAlKole Media a effectué une liste de cinq des artistes qui ont produit des œuvres plutôt intéressantes, mais peu remarqués :

Stael : En 2017, Rockfam ramène ce soldat au bercail, depuis il prend peu à peu, sa place au rang des soldats de Lame A qui se confirment encore comme étant l’un des groupes maîtres de la tendance Rap à Haïti. Le 10 mai 2020, Stael lance sa carrière solo en publiant un tout premier tube Pran Ka m. En mars, on retrouve l’artiste sur le clip So What de Rockfam, il reviendra en force en collaboration avec Big Jim, dans le tube vidéoclippé intitulé Sweet Talking, encore une production assez intéressante de deux talentueux maestros Steven (TrackMaster Studio) et Knaggs. Il rattrape l’été 2021 en s’offrant l’un des plus beaux clips de l’été selon certains médias locaux, avec My Hero, Stael reprend l’adaptation Hero du groupe Zenglen.

L’artiste, doit-il encore se confirmer ? Avant de faire un quelconque commentaire sur les talents de l’artiste, vous devez faire une consultation des tubes : Ou pa kalifye, Demaske, Mennaj ou, En avant, Premye fwa (l’artiste a effectué un travail exceptionnel sur cet œuvre ndlr) …   

Dr Tchon : Jeune producteur, il fait est membre de l’équipe de Reginald Georges et il a fait ses débuts il y a environ 4 ans, il avait publié un freestyle intitulé Si w bliye non m. Il est resté dans l’ombre jusqu’à son plus récent clip Mennen l avè m, avec l’ancienne protégée de MAGEntertainmentDanola. Tandis qu’avant il avait collaboré avec un artiste de la trempe de Badikamall, mais c’est du fruit de son travail avec la plus prometteuse des artistes féminines qu’il a goûté le succès, il y a de cela quelques mois.   

Dr Tchon a produit pas mal de tubes pour l’année 2021, il a publié son EP (Extended Play) il y a dix mois, sur cet opus, on retrouve : ReziltaSe la nou ye, Jan m viv, Confusion, Diferans, Deba et Ready. Il a entre autres publié les clips LÈD, Motivasyon, une œuvre qui porte un grand message.

Jimmy Ruff : Courageusement, il a maintenu sa carrière musicale, il est l’un des bons chanteurs de Dance Hall qu’Haïti n’ait jamais connu. Jimmy a ouvert l’année avec la publication de son tube Amour fou, réalisé en collaboration avec Nodly, une chanteuse guadeloupéenne ; quatre mois plus tard, il publie le clip du tube Precious thing; moins de trois mois plus tard, il publie un autre clip, Silans et récemment, au cours du mois de novembre, il a offert au public le clip Fanm sa malouk.

Advertisements

BlayZmatiq : Rappeur très talentueux, un grand parolier et un artiste qui sait comment jouer avec les mots. Comme beaucoup d’autres rappeurs, Blay Z se retrouve avec un statut de rappeur underground, doté d’un talent particulier. Le génie de Bakaloke, a été assez productif, il a réalisé pas mal de titres cette année. A l’instar des deux années précédentes, le rappeur n’a pas vraiment chômé.

S’il est vrai que cette année, il n’a pas posé sur le challenge I AM Rap de son label I AM Music, il a par contre produit 5 tubes et deux clips sur son projet de la série JIS POU… Parmi ces tubes, on peut citer : Psycho Bars, Psycho Talk, Psycho Story, Psycho Punch (morceau vidéoclippé), puis The me « Proud of Blay ». Il y a de cela trois semaines, Blay Z a bouclé l’année avec le clip du tube Psycho Barz.   

2 Mack : Celui qui a produit l’instrumental de Fè Wanna mache, tube de l’artiste Mossanto qui a causé un scandale sans pareil. Il n’a pas non plus chômé, en un an, le jeune producteur a offert au public deux clip assez intéressant, peu remarqué, yo pa mache tankou Wanna, san dout paske y opa Wanna 

Malgré la publication de deux beaux clips à savoir Manzè danje ou encore son plus récent Nou pap rewè ankò, la société haïtienne connaît peu 2 Mack et sa production en dépit de quelques publications sur des plateformes telles que KompaGroove.   

Ce ne sont pas les seuls artistes qui produisent dans l’ombre, hors des campagnes on ne peut plus médiatisées, mais, ceux-là ont été repérés au cours de cette année, vous aurez l’occasion de découvrir de nombreux autres au cours de la nouvelle année. 

 

Facebook Comments

Revital Lynch
Ray est un jeune web entrepreneur et journaliste évoluant dans le monde du multimédia. Il est un passionné de la technologie et de ses sciences connexes.