ACTUALITÉSCORONA VIRUSNETALKOLE

Coronavirus: Tik Tok le nouvel exutoire antistress des gens.

En pleine pandémie éviter le stress devient le plus grand défi de plus d’un. Il est même presque impossible d’y échapper. Pour face aux flux d’informations anxiogènes du Covid-19, les gens se ruent sur une application de partage de vidéos très prisée en cette période de crise. Tik Tok est devenu donc la nouvelle attraction populaire du moment.

Depuis Plusieurs mois, des millier de personnes, surtout les plus jeunes, sont devenues accros à l’application mobile Tik Tok. Parmi eux, on retrouve aussi trouvent des personnels de santé qui utilisent cette application pour se divertir face au stress du covid-19.

Et c’est justement sur cette appli qu’a paru l’initiative de ce médecin anesthésiste, Jason Campbell, de poster des vidéos de pas de danses sur les réseaux sociaux. D’abord il y a eu le “corona foot shake”, puis le “cha cha glissé” qui rapidement sont devenues virales.

Ces vidéos qui ont pour but de redonner l’espoir et de le sourire sur le visage des gens durement frappés par le covid-19, font aussi danser les patients, et ont ému le reste du monde. Une grande réussite pour ce médecin de l’hôpital universitaire de portland qui apporte la joie dans son environnement via l’application Tik Tok, depuis le début du mois de mars.

Le charisme et la bonne humeur du Docteur Campbell ont charmer ses collègues qui ont finalement accepté de s’apprêter à ce challenge plutôt rigolo.

Depuis le succès planétaire du clip du médecin, Tik Tok est de plus en plus prisé et devient l’attraction populaire du moment. Les centaines de milliers de vidéos postés sur ce réseau social contribuent à faire sourire des gens à travers le monde. De plus en plus de personnes se laissent entrainer dans la mouvance TIK TOK, qui consiste a poster une vidéo fun de soi. Pour la plupart ce sont des vidéos de parodie ou des petites chorégraphies de danses. Avec pour principal objectif de faire rire les gens.

Certains considèrent même  les vidéos de“Tik Tok” comme étant une séance de thérapie. Et ils ont plutôt raison de le penser ça. Puisque des médecins l’ont aussi utiliser dans ce sens là. 

Un peu négligée au tout début de la crise ; puisque les symptômes physiques du coronavirus étaient d’autant plus préoccupant, la psychologie des gens redevient au centre des préoccupations thérapeutiques grâce à “Tik Tok”.

Alors conscient des conséquences psychologiques que peut causer le stress dû au Covid-19, le docteur Campbell dit “Tik Tok Doc” se fixe un nouveau objectif thérapeutique, qui est de continuer à faire des vidéos, pour danser et sourire les patients. Il promet de toujours danser même après le passage du covid-19, car selon lui c’est un bon moyen pour apporter son support moral aux gens.

 

RÉDACTION : Wideline PIERRE

 

[Cet articles a été réalisé dans le cadre du MÉGA CHALLENGE DE L’ECOL DE LA RADIO. Un concours initié dans l’idée de favoriser la créativité et la productivité des étudiants en cette période de confinement.]

Facebook Comments

Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.

La Redaction

Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
%d blogueurs aiment cette page :