ACTU

Crash à Carrefour : l’OFNAC suspend les vols d’aéronefs jusqu’à nouvel ordre 

 L’Office National de l’Aviation Civile (OFNAC) a pris la décision d’interdire les vols d’aéronefs sur le territoire national. Suite au crash d’un petit avion à Carrefour qui a coûté la vie à au moins six personnes, il informe de la suspension des vols de tous les appareils capables de se déplacer dans les airs, et qui appartiennent à des particuliers. 

« Dans le cadre de la surveillance continue des exploitants privés et pour faciliter le déroulement de l’enquête relative à l’accident d’avion de marque CESSNA 207 (HH-FAH) survenu dans la commune de Carrefour, Haïti, le 20 avril, la Direction Générale de l’Office National de l’Aviation Civile (OFNAC) informe les propriétaires et utilisateurs d’aéronefs privés qu’ils sont interdits de vols jusqu’à nouvel ordre », écrit L’OFNAC, dans une note hier jeudi. 

En effet, le mercredi 20 avril 2022, un aéronef avait décollé de l’aéroport international Toussaint Louverture pour se rendre à Jacmel. Arrivée dans l’espace aérien de la commune de Carrefour, l’appareil a crashé, tuant ainsi tous les passagers qui étaient à bord ainsi que d’autres personnes. 

La réaction de l’OFNAC intervient suite à un tweet du PM de facto Ariel Henry qui avait instruit les autorités et ladite institution d’enquêter avec diligence sur les causes de l’incident. 

Advertisements

Depuis l’occupation de l’entrée sud de Port-au-Prince par des bandits, certaines personnes, pour se rendre dans la péninsule sud d’Haïti, sont obligés de faire le parcours par avion, bien qu’à prix d’or. Des voyages qui ne sont pas sans risques apparemment.  

REDACTION : Pooshy Rosana 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2022 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.