A LA UNEACTUALITÉSSPORT

Football: Dadou Jean-Bart traite la FIFA d’organisation corrumpue !

Loading...

Après avoir connu son sort il y a quelques semaines, l’ancien Président de la FHF, Yves Jean-Bart a accordé une interview au journal britannique Daily Mail cette semaine. Coupable d’avoir abusé sexuellement des joueuses mineures, le septuagénaire à son tour vient d’accuser la FIFA en estimant que l’instance mondiale est corrompue et déterminée à garder le football haïtien à sa place.

Pendant qu’il dirige la FHF pendant 20 ans, Dadou a été banni lors du début de son 6e mandat en novembre 2020. Tout partait des allégations qui ont été faites sur lui pour aboutir à une décision radicale de la Chambre d’Ethique de la FIFA. Sonné par ce trauma, M. Jean-Bart semble s’exiler ailleurs et, en a même profiter pour mettre à nu les petites manoeuvres secrètes de l’instance suprême, qui tendent, selon lui, à faire clamser le foot haïtien.

L’homme aux 73 piges aurait pensé que les dirigeants de la FIFA sont jaloux… « parce que l’équipe nationale masculine est soudainement compétitive contre puissances mondiales », tout en soulignant le drôle cas de la nuit de juillet 2019 lorsque le Onze national a concédé un but tardif sur pénalty lors de la défaite contre le Mexique en demi-finales de la Gold Cup.

Étant l’un des plus anciens dirigeants du foot de la zone, Dadou Jean-Bart a eu la confiance de la FIFA. Pourtant, dans son français natal, il estime que… « le football haïtien dérange cet establissement ».

Pendant et après sa longue aventure mystérieuse, Dadou s’est toujours appuyé sur la cause simulée de « manque d’infrastructures » pour sauver sa peau. Aux journalistes de Daily Mail, il retorquait:
« Nous n’avons pas de sponsors, pas de publicité, pas de soutien et pas d’argent derrière nous, mais nous avons battu le Costa Rica et nous avons poussé le Mexique et les États-Unis. Comment osons-nous?
Haïti ne gagne pas d’argent pour la FIFA. M’expulser et paralyser le football haïtien était la solution de facilité, la chose la plus pratique à faire. Après tout, qu’est-ce que le football haïtien? Ce n’est rien, non ».

Loading...

Le natif d’Aquin revient sur les accusations faites sur lui. Ce qui a causé un grand battage médiatique dans le monde. Ce qui est certain, Yves Jean-Bart aura toujours les moyens de se défendre avec tant d’audace et un langage franc et subtil.

« Ils disent que j’ai maltraité 100 filles et que certaines d’entre elles sont tombées enceintes. Ils ont prétendu que j’avais des enfants à gauche et à droite, avec des joueuses. Où sont tous ces bébés ? Pas un seul témoin ne s’est présenté avec un bébé », a ajouté Dadou.

Cette affaire n’aura aucune fin tant l’idée de se justifier perpétuera. Dadou continue de se parader et semble vouloir tenir contre vents et marées.

CHILDO GEFFRARD / Haiti Tempo 

Facebook Comments

Articles similaires

Bouton retour en haut de la page
%d blogueurs aiment cette page :

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité