La chine annonce de nouvelles aides financières pour inciter la population à avoir plus d’enfants 

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
© Crédit photo : AFP
Écoutez cet article

Alors que son taux de natalité est au plus bas et que sa population devrait diminuer d’ici 2025, selon le bureau national des statistiques, la Chine a annoncé mardi qu’elle prendra des mesures financières, destinées à encourager la population à avoir plus d’enfants. 

En 2016, les autorités chinoises ont mis fin à la règle qui interdisait les couples à avoir plus d’un enfant, et l’année dernière, ils les ont autorisés à en avoir jusqu’à 3, mais malgré cela, depuis les 5 dernières années, la natalité du pays le plus peuplé de la planète est en baisse, ce qui l’expose donc à un fort vieillissement de sa population.  

- Advertisement -
Ad imageAd image

Mardi, le ministère de la Santé a annoncé de nouvelles mesures, destinées à encourager les familles à avoir plus d’enfants, et appelle désormais le pouvoir central et les autorités locales à dépenser davantage dans la santé reproductive et à améliorer les services de garde d’enfants, qui sont, selon le ministère, largement insuffisants dans le pays. 

Les autorités locales doivent mettre en place des mesures de soutien actif à la fertilité grâce à des subventions, des déductions fiscales et de meilleures assurances santé, ainsi que des aides dans l’éducation, le logement et l’emploi destinées aux familles, souligne le ministère de la santé Chinoise. Les provinces doivent aussi s’assurer de disposer d’un nombre suffisant de garderies, d’ici la fin de l’année, pour les enfants de deux à trois ans. 

Les villes chinoises les plus riches ont déjà mis en place des crédits immobiliers, des avantages fiscaux, des aides à l’enseignement et même des subventions pour encourager les femmes à avoir plus d’enfants. Les directives publiées mardi veulent étendre cette politique à l’ensemble du territoire. 

Le taux de natalité en Chine a chuté l’an dernier à 7,52 naissances pour 1000 habitants, le plus bas depuis le début de la série statistique en 1949, année de la fondation du Parti communiste chinois, selon le Bureau national des statistiques. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Posté par Sam Sarah Devilus
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.