La Natcom impliquée jusqu’au cou dans le trafic d’armes en Haïti

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
la natcom impliquée jusqu'au cou dans le trafic d'armes en haïti
Écoutez cet article

Un vrai rebondissement dans l’affaire de la cargaison d’armes et de munitions retrouvée dans un container à Caribbean Port Service (CPS), à La Saline. Le PDG de la compagnie de téléphonie mobile Natcom, M. Van Dai serait impliqué jusqu’au cou derrière cette commande.

Suite à la découverte par la Police Nationale d’Haïti (PNH), hier jeudi 14 juillet 2022, d’au moins 4 armes automatiques, 43 chargeurs et des munitions, des accusations fusent dans tous les coins sur les auteurs d’une telle démarche, au moment où Haïti fait face à une situation difficile et délicate à cause de l’insécurité et du banditisme urbain.

- Advertisement -
Ad imageAd image

En effet, des agents du Bureau de Lutte contre le Trafic de Stupéfiant (BLTS) de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) ont fouillé plusieurs conteneurs à l’APN, à Port-au-Prince, en présence des agents douaniers. Ils étaient aussi accompagnés du commissaire du gouvernement près du Tribunal de Première Instance (TPI) de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant.

Cette énième cargaison d’armes et de munitions a été commandée par le PDG Le Van Dai depuis le Vietnam, explique dans un tweet Errol Boulos, un entrepreneur haïtien de l’élite bourgeoise. Suite à ce coup de filet de la PNH, poursuit-il, celui-ci aurait disparu de la circulation.

L’homme d’affaires explique que la compagnie a l’habitude de se retrouver dans ce genre de situation par le passé avec l’ancien régime PHTK, aux commandes de Michel Joseph Martelly, la Natcom est à présent la cible des théories. Des hauts responsables du plus haut niveau de l’Etat haïtien tentent de classer l’affaire en secret.

Rappelons parallèlement que derrière cette affaire le nom de l’Église Épiscopale d’Haïti est aussi cité. Mme. Gina J. C. Rolls était censé recevoir cette livraison, selon le commissaire du gouvernement Jacques Lafontant, avançant que la liste des personnes impliquées dans cette affaire est indéterminée.

De son côté, l’Église Épiscopale d’Haïti clame son innocence dans une note, apportant un démenti formel à ses allégations d’implication, même si des documents relatifs à la cargaison circulent sur les réseaux sociaux depuis hier jeudi.

Facebook Comments

Partagez cet article
Pooshy Rosana
Posté par Pooshy Rosana
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.