«Le système carcéral en Haïti est saturé», le dernier cri de BINUH sur la situation des prisons en Haïti 

Jacky Chery
Jacky Chery
« le système carcéral en haïti est saturé », le dernier cri de binuh sur la situation des prisons en haïti
Écoutez cet article

Dans son dernier rapport publié ce mercredi 10 août 2022, le Bureau Intégré des Nations-Unies en Haïti affirme que les centres carcéraux dans le pays sont occupés de détenus à un taux de plus de 400%. 

Le BINUH a exprimé sa préoccupation face à une surpopulation carcérale en Haïti. Selon la mission onusienne, les quatre prisons principales du pays sont occupées de quatre fois plus de détenus que leur capacité maximale. Les prisonniers ne disposent que de 0,24m2 pour survivre, a-t-il indiqué. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

La mission onusienne a également souligné que la surpopulation carcérale en Haïti est la résultante de la détention préventive prolongée. Selon les données publiées dans ce rapport, le taux de détenus en situation préventive dépasserait 84% d’ici la fin de l’année. 

La prise en charge des détenus dans les centres carceraux en Haïti a été au coeur de ce rapport. Les prisonniers «font face à une pénurie majeure de nourriture et de produits et matériels médicaux», a exprimé le BINUH qui a également que les prisonniers ont à peine accès à un repas par jour. 

Une situation qui, selon la mission onusienne, est la principale cause des décès enregistrés dans nos prisons ces derniers temps. « Depuis le début de l’année, il y en a eu 97 dont 20 au cours du mois de juin, et la santé de l’ensemble des détenus est à risque », a-t-il martelé. 

Toutefois, le BINUH réitère la volonté des Nations-Unies qui, dit-il, « se tient aux côtés des autorités nationales et les appuient dans la mise en œuvre de solutions immédiates pour répondre aux défis de la surpopulation carcérale et ses conséquences, ainsi que d’une stratégie durable de lutte contre la détention préventive prolongée ». 

Facebook Comments

TAGGED:
Partagez cet article
Jacky Chery
Posté par Jacky Chery
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.