Les entités de la PNH organisent une marche ce dimanche !

La police nationale veut profiter de la garantie offerte par la loi mère en son article 35.3 de former un syndicat en vue de faire part eux aussi de leurs revendications qui selon eux, sont nombreuses. Fatigué de leur traitement au sein de l’institution, ce dimanche 27 octobre, De carrefour aéroport jusqu’au local de la Direction Générale de Police Nationale d’Haïti à 10 hres Am accompagné de familles, d’amis, de parents, Les policiers vont montrer leurs sentiments d’insatisfaction.

“Ces derniers temps, le comportement des policiers fait l’ombre de doute à tel point que plus d’un laisse entendre que ces derniers se laissent politiser. Même si la liberté syndicale est une garantie constitutionnelle applicable tant par les travailleurs des secteurs privés que publics, ça reste interdit aux policiers. Malgré tout, ils ne sont pas insensible à la demande populaire de changement d’un système arrivé à son terme, disent-ils. Ils ne bénéficient pas d’une considération qui prend en compte leurs tâches” voilà un ensemble d’éléments, à la base de cette prise de conscience policière.

“Voir des policiers manifester leur colère dans les rues” un tel acte qui paraît inhabituel en Haïti mais pourtant se produit toujours dans d’autre contrée. Ainsi, en france pas plus tard que le 2 octobre dernier plus de 27.000 policiers avaient organisé un mouvement magistral. Étaient au centre de leurs revendications la qualité de vie au travail, une véritable politique sociale, une réponse pénale « réelle, efficace et dissuasive », la future loi d’orientation et de programmation et les retraites.

L’annonce officielle étant faite, il ne reste qu’à savoir comment sera déroulé ce mouvement dimanche prochain et qu’est-ce qui, de façon subséquente va se produire.

RÉDACTION: Ritchy FORTUNÉ
COPYRIGHT: NÈTALKOLEMEDIA / MÉDIA STELLAIRE/ HAÏTI BROADCASTING 2019

Facebook Comments
%d blogueurs aiment cette page :