SPORTS

Pédophilie dans le foot au Gabon, Romain Molina met à poil l’ancien coach des sélections U17

Listen to this article

L’ancien entraîneur des sélections U17 gabonaise Patrick Assoumou Eyi est soupçonné d’avoir commis plus d’une centaine d’agressions sexuelles, selon une enquête du célèbre journaliste, Romain Molina, publié dans les colonnes du journal britannique the Guardian. 

Dans son article publié le 16 décembre 2021, le journaliste a révélé que l’ex entraîneur de l’équipe nationale des moins de 17 ans, Patrick Assoumou Eyi a sélectionné les jeunes au sein de l’équipe en contrepartie de faveurs sexuels. Cette enquête fait suite à deux autres travaux déjà réalisés par l’enquêteur, dont l’affaire de la fédération haïtienne de football en 2020, qui a débouché au bannissement à vie de Yves Jean Bart l’ancien président de FHF depuis plus d’une vingtaine d’années. Ce réseau mafieux concernant la pédophilie dans le sport ne concerne pas seulement le Gabon, l’Afghanistan où encore Haïti, soutient le journaliste dans une interview accordée à TV5Monde. 

Ce n’est qu’une première partie de cette longue enquête qui dépasse le football gabonais selon le journaliste. Le travail lui a coûté pas moins de deux ans et demi pour élucider la pédocriminalité régnant pas seulement dans le football mais également dans d’autres disciplines sportives comme par exemple le handball gabonais (précisément la section féminine). Une deuxième partie est annoncée dans la quelle près de trente noms sont mentionnés sur le même thème (la pédocriminialité ). Beaucoup de gens, d’anciens joueurs ont appelé pour me faire part de leur expérience, depuis la sortie de ladite enquête, a confirmé Romain Molina. 

D’un autre côté les témoignages commencent déjà à affluer dans les coulisses de l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon, fait savoir son président, Rémy Ebanéga, ancien joueur professionnel. « On a des jeunes qui ont commencé à nous contacter”, a-t-il déclaré.” Nous avons commencé à recevoir des témoignages. La moyenne d’âge qu’on a, c’est 20 ans, moins de 20 ans en tout cas. C’est une affaire très grave. Et les jeunes qui nous contactent aujourd’hui, il faut les accompagner au maximum. C’est ce que nous sommes en train de mettre en place car on sait que ce type de témoignages va pleuvoir. Il faut que les jeunes parlent, mais pour cela, il faut qu’ils se sentent en sécurité », poursuit Rémy Ebanéga. 

Advertisements

Pour rappel, un premier coach gabonais Orphée Mikala a été déjà suspendu par son club le TP Akwembé d’avoir été soupçonné de pédophilie à la suite d’audios et de messages écrits qui ont commencé à fuiter où il a harcelé sexuellement des enfants. 

 REDACTION : Roodson GUERRIER 

COPYRIGHT : NETALKOLE MEDIA 2021 

Click to download NetAlkole News App Free

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.