INTERNATIONAL

190 ans de prison ferme requis pour le meurtrier de la philanthrope Jacqueline Avant 

Aariel Maynor, un Californien de 31 ans ans à été condamné le mardi 19 Avril à 190 ans de prison pour le meurtre de Jacqueline Avant, une philanthrope et épouse du directeur musicale Clarence Avant.  

Jacqueline Avant a été tuée d’une balle, lors d’un cambriolage de son domicile, le 1er décembre 2021. Aariel Maynor, le cambrioleur, qui était en liberté conditionnelle lors des faits, a plaidé coupable devant la cour pour le meurtre au premier degré de Jacqueline, tentative de meurtre à l’endroit de l’agent de sécurité familial et à deux chefs d’accusation cambriolages.  

Maynor est entré par effraction dans la maison des Avants à Beverly Hills tôt le 1er décembre et a tiré sur Jacqueline Avant dans le dos. Elle était à la maison avec son mari, et a été retrouvée par des policiers. Son mari Clément Avant berçait sa tête. Transportée à l’hôpital, Jacqueline a été déclarée morte à l’hôpital. 

Advertisements

Le rapport de service indique qu’en fuyant la maison des Avants, Maynor a tiré quatre à huit coups de feu sur un agent de sécurité à l’extérieur. Parti, il est entré dans une autre maison, s’est tiré une balle accidentellement au pied et à appeler le 911 sur son portable pour obtenir de l’aide. Il a été par la suite arrêté. 

“Aujourd’hui marque la fin d’une affaire tragique qui a secoué notre communauté. À cause d’un acte complètement insensé, Los Angeles a perdu Jacqueline Avant, une dirigeante communautaire et philanthrope. Le meurtre d’Avant a envoyé des ondes de choc dans notre communauté, suscitant la peur, l’inquiétude et un énorme sentiment de perte” a déclaré le procureur du district de Los Angeles, Georges Gascón, dans un communiqué de presse.  

Jacqueline Avant était une éminente philanthrope qui se consacrait à aider les habitants des quartiers défavorisés de Watts et du sud de Los Angeles. Elle a également été membre du conseil d’administration de l’International Student Center de l’UCLA. 

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.