INTERNATIONAL

La légalisation de la Weed aux États-Unis fait baisser les prescriptions de médicaments pour adultes 

Plusieurs États Américains ont légalisé le cannabis à usage thérapeutique ou récréatif, et constatent dès lors, une diminution importante des prescriptions de médicaments pour adultes. Une étude a été ouverte à cet effet. 

D’après les résultats de cette étude réalisée par des chercheurs de l’université Cornell, la légalisation du cannabis entraîne une baisse significative des demandes de médicaments luttant contre l’anxiété, le trouble de sommeil, la douleur et les crises d’épilepsie. 

L’étude s’est également basée sur les données de Medicaid, un programme fédéral des États-Unis d’aide aux frais de santé, où les besoins en médicaments de 50 états américains ont été analysés. 

Advertisements

Le nombre total de jours d’opioïdes prescrits et le taux de prescription d’analgésiques ont eux aussi diminué, selon le journal Newsweek. L’étude montre également que les plus gros prescripteurs de ces substances sont les médecins généralistes, loin devant les dentistes et les infirmières. Les gens utilisent la weed pour traiter leurs douleurs sans avoir besoin de consulter leurs médecins. 

Plusieurs études ont été réalisées sur le cannabis médical et ses impacts, mais celle-ci réalisée par les scientifiques de l’université Cornell est la première à se pencher sur les impacts de sa consommation personnelle sur les besoins en médicaments. 

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.