INTERNATIONAL

A 84 ans, Michel Le Crom est un mordu hors-pair du vélo

Si, avec l’âge, la plupart des gens ont tendance à se limiter dans la réalisation d’un quelconque exercice physique ou n’en réalise quasiment pas, Michel Le Crom, âgé de 84 ans, est un homme qui n’a pas cessé de défier son âge. Malgré son âge avancé, ce dernier continue à parcourir une impressionnante quantité de kilomètres à vélo chaque semaine. Il approche un million de kilomètres. 

Michel Le Crom est né le 31 janvier 1938, à Cléguer. Selon une légende qui circule assez souvent en France : au début de la deuxième guerre mondiale (1939), le pays commençait à manquer de tout y compris de matériel médical. Le brave médecin qui était venu faire la séance de vaccination de Michel se retrouva en manque de ressources et n’avait plus de seringues. En tant que bricoleur, il aurait utilisé un rayon de vélo pour faire une seringue. D’où la passion de Michel Le Crom pour le vélo. 

Si cette légende semble s’adapter à la réalité, Michel a appris à monter à vélo tardivement, paradoxalement. Dans une interview qu’il a accordée à Brut, il s’est souvenu de comment ça a été : « Je me souviens encore de la panique que j’avais semée au beau milieu d’un groupe de dames. Comme je maîtrisais mal l’engin, bfrrrt, je n’ai pas eu le réflexe de freiner et puis j’ai foncé droit dedans, elles se sont écartées au dernier moment, heureusement… » 

Advertisements

Questionné sur une quelconque tentation de devenir cycliste professionnel, Michel a répondu que le contexte familial n’était pas favorable et il aurait était question qu’il passe son bac d’abord.  

Déjà, à 83 ans, il roulait 500 km par semaine, roulant trois fois par semaine, entre 200 et 240 kilomètres par sortie, partant de Guidel, au nord-ouest de Lorient. Ses circuits fétiches sont Morlaix, au nord, ou La Gacilly, à l’est. Michel aime arpenter ces routes départementales où « la circulation est réduite, et le relief alterne entre pleine plate et belles bosses ». Depuis 45 ans, il note chacune de ses kilométrages sur des calendriers cartonnés, à chaque sortie. 

« On n’arrête pas du vélo quand on devient vieux mais on devient vieux quand on n’arrête du vélo », pense Michel Le Crom. Il veut continuer à parcourir encore plus de kilomètres. On peut dire qu’il est l’un des adeptes de Camilla Läckberg  qui croit que l’âge, après tout, ce n’est qu’un chiffre. 

Facebook Comments

Peterson Dorsainvil
Peterson Dorsainvil est journaliste, écrivain, slameur et amoureux fou des lettres. En quête de moi-même, je fais de ma plume ma boussoule dans ce monde désorienté.