INTERNATIONAL

Ancienne femme de ménage, Francia Márquez devient la première femme noire vice-présidente au Colombie

Photo : Twitter Francia Marquez

Féministe et écologiste, Francia Márquez est devenue hier dimanche, la première femme noire au Colombie à accéder au poste de vice-présidente, suite à l’élection de Gustavo Petto, comme président de la république colombienne.

“C’est pour les personnes âgées, les femmes, les jeunes, les personnes LGBTQI+, les autochtones, les paysans, les travailleurs, les victimes, mon peuple noir, ceux qui ont résisté et ceux qui ne le sont plus…Dans toute la Colombie. Aujourd’hui, nous commençons à écrire une nouvelle histoire” a écrit sur Twitter la nouvelle vice-présidente.

Francia devient alors l’exception qui confirme la règle, dans un pays où les Afro-Colombiens/ nes subissent quotidiennement le racisme, et où les inégalités socio-économiques sont tellement profondes, que les communautés noires, autochtones et rurales, sont les plus défavorisées. Selon le New York Times, 40% du pays vit sous le seuil de la pauvreté.

Francia Márquez est née et a grandi dans le département de Cauca, dans le sud-ouest de la Colombie, a eu un premier enfant à 16 ans, et a travaillé dans des mines d’or, avant de devenir femme de chambre. Elle a commencé des études de droit en 2009, afin de mieux défendre ses engagements écologistes.

Advertisements

Elle milite contre l’exploitation illégale des mineurs et des mines, et a reçu le prix Goldman pour l’environnement en 2018 pour son travail contre l’extraction illégale de l’or dans sa communauté de La Toma.

Malgré ses nombreux engagements et luttes, elle n’avait jamais auparavant occupé de fonction politique institutionnelle, ce que ses adversaires ont vivement utilisé lors des élections pour la critiquer, avec grand mépris de classe, de ses origines mêlées de discours raciste.

Issue des classes sociales les plus populaires du pays, cela lui a servi pour mieux analyser les disparités sociales en les articulant aux questions de race et de classe, tout cela a su la démarquer. Connue pour son franc-parler, Francia Márquez a été une alliée “hors-norme” pour la victoire de Gustavo Petro, à la présidence de la Colombie.

” La victoire d’aujourd’hui est un mandat historique pour transformer la Colombie. Allons-y pour la dignité, pour la justice sociale et environnementale, pour notre liberté. Nous recevons un engagement d’intégrité et de transparence. Un mandat à vie.” avait une fois de plus tweeté la vice-présidente de 40 ans.

 

Facebook Comments

Sam Sarah Devilus
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.