ÉDUCATION

“Les élèves qui ont été dans l’incapacité de se rendre à leurs centres d’examens ce lundi, pourront reprendre ces examens à une date ultérieure”, a déclaré le ministre de l’éducation

Photo : Twitter Nesmy Manigat

La situation sécuritaire qui fait rage dans le pays, qui touche la quasi-totalité de la population Haïtienne, dont les cibles sont les étudiants et élèves ainsi que les professionnels de n’importe quel domaine, ne cesse d’impacter le fonctionnement de la société haïtienne.

En effet, tôt dans la matinée du lundi 20 juin 2022, des mouvements de panique ont été enregistrés dans plusieurs zones de la capitale haïtienne notamment à Lalue, Torcel entre autres, une situation qui a empêché certains élèves de 9e année fondamentale de se rendre leurs centres d’examens, afin de passer les épreuves de communication française et de sciences expérimentales.

Advertisements

Cependant, Nesmy Manigat, le Ministre de l’éducation a fait savoir lors d’un entretien ce matin sur les ondes de la Radio Magic9, que ” les élèves qui ont été dans l’incapacités de se rendre à leurs centres d’examens, ce lundi 20 juin 2022, à cause des tensions qui régnaient, dans la Capitale Haïtienne, pourront reprendre ces examens à une date ultérieure”, soulignant qu’il va recenser les candidats n’ayant pas réussi à composer.

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.