Antonio Guterrez appelle les États à éliminer les armes nucléaires pour garantir la sécurité internationale

Jacky Chery
Jacky Chery
Photo : AFP
Écoutez cet article
Le Secrétaire général des Nations-Unies Antonio Guterrez, dans une déclaration ce lundi à l’ouverture d’une conférence des 191 pays signataires du traité de non-prolifération nucléaire, a appelé les États à se débarrasser des armes nucléaires.
Le chef des Nations-Unies a mis en garde la communauté internationale sur la menace que représente les nucléaires qui n’a jamais été aussi grande depuis la période de la guerre froide. Selon Antonio Guterrez, l’humanité ne tient qu’à une file de la destruction avec la présence de tous ces armes à destruction massive.
«Nous avons été extraordinairement chanceux jusqu’à présent. Mais la chance n’est pas une stratégie ni un bouclier pour empêcher les tensions géopolitiques de dégénérer en conflit nucléaire», a déclaré le Secrétaire général des Nations-Unies. «Eliminer les armes nucléaires est la seule garantie qu’elles ne seront jamais utilisées», a-t-il ajouté.
Selon le Secrétaire général de l’ONU, il existe près de 13 000 armes nucléaires qui sont stockées dans les arsenaux à travers le monde. Ces armes surpuissantes constituent de menaces réelles pour la population mondiale, notamment avec l’affaiblissement des instances d’arbitrages qui pourraient prévenir toute escalade.
Après plusieurs reports depuis 2020 en raison de la pandémie de Covid-19, la 10e conférence d’examen du traité de non-prolifération nucléaire (TNP) se tient jusqu’au 26 août à New York au siège des Nations unies.

Facebook Comments

Partagez cet article
Jacky Chery
Posté par Jacky Chery
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.