Ariel Henry appelle à une assistance technique auprès de l’OEA pour aider Haïti 

Ravensley Boisrond
ParRavensley Boisrond

Le Premier ministre haïtien, Dr Ariel Henry fait appel à un « appui technique » de l’Organisation des États américains (OEA) pour lutter contre le crime organisé et renforcer les contrôles douaniers pour lutter contre la contrebande. La demande a été faite dans une lettre datée du 5 novembre adressée à Cristóbal Dup uoy, représentant spécial de l’OEA. 

 Il a ensuite ajouté que le pays est confronté à des problèmes qui génèrent la criminalité transnationale, tels que le crime organisé, le blanchiment d’argent, le trafic illicite d’armes à feu, de munitions et de drogue. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Face à ces innombrables situations, Ariel Henry dit qu’ils ont besoin d’une « coopération efficace de l’OEA ». 

 Il dit aussi que son gouvernement veut explorer la coopération avec l’organisation afin de rétablir un climat de sécurité et travailler pour le fonctionnement normal des institutions du pays. 

« Mon gouvernement veut, dans les plus brefs délais, explorer avec l’OEA la concrétisation d’une telle coopération qui rétablira sans aucun doute un climat de sécurité indispensable pour œuvrer au retour à un fonctionnement normal des institutions républicaines », indique la lettre. 

 Par ailleurs le chef de la primature révèle qu’ils ont eu divers échanges pour revoir les mécanismes de négociation possibles et renforcer leurs liens avec l’OEA. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia