Arrêté le 15 juillet, le rappeur Kodak Black a été libéré sous caution

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
arrêté le 15 juillet, le rappeur kodak black a été libéré sous caution
Credit : Hip Hop DX
Écoutez cet article

Grâce à une caution de 75.000 dollars américains, Kodak Black a été libéré de prison le samedi 16 juillet, après avoir été arrêté, suite à une fouille routière. Une vidéo publiée par un journaliste de la NBC, montre le rappeur quittant la prison du comté de Broward, Floride du Sud.

À bord de sa Dodge Durango, Kodak Black de son nom légal Bill Kahan Kapri, transportait plus d’une dizaine de pilules d’Ocytocine, de la marijuana et 74 960 dollars en cash, a révélé la Police de l’Etat de Floride, après l’arrestation du rappeur de 25 ans.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Les vitres de la voiture étaient teintées plus sombre que le niveau légalement recommandé, le permis de conduire de Kodak Black ainsi que la plaque de la voiture ont expiré.

Son avocat Bradford Cohen a fait savoir que la caution avait été négociée lors d’une audience samedi matin pour le rappeur, et a également déclaré que son client serait disculpé devant le tribunal.

Ne jugez jamais une affaire basée sur une arrestation, il y a toujours des faits et des circonstances supplémentaires qui donnent lieu à une défense, surtout dans ce cas“, a-t-il publié sur Twitter.

Facebook Comments

Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Posté par Sam Sarah Devilus
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.