Claude Joseph dit s’il arrive à la présidence, “Haïti ne sera pas l’arrière-cour de la République Domicaine”

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
Photo : Federico Rios pour le New York Times
Écoutez cet article

L’ancien ministre haïtien des Affaires étrangères, Claude Joseph, a déclaré que s’il devenait président, “Haïti ne deviendra pas l’arrière-cour de la République Dominicaine”.  

Dans un bref message qu’il a posté sur Twitter, l’homme politique a déclaré que cette situation suscite la peur des “racistes et de l’extrême droite” dominicaine. Il a en outre indiqué que ces groupes sont animés par une volonté hégémonique et dominatrice. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Cet article est une distraction. Mais évidemment, les racistes et l’extrême-droite de la RD, animés d’une volonté hégémonique et dominatrice, ont raison d’avoir peur. Avec moi, Haïti ne sera pas leur arrière-cour.  Ils le savent bien. Je parle d’expérience”, a écrit l’ancien locataire de la Primature, Claude Joseph. 

Rappelons que, l’ancien Premier ministre, Claude Joseph a utilisé le même réseau social à savoir Twitter, pour féliciter le ministre de l’économie de la Planification et du Développement dominicain, Pavel Isa Contreras, ce dernier qui a dénoncé le fait qu’il y a “un profond anti-haitianisme” dans le pays voisin.

Facebook Comments

Partagez cet article
Mackendy Filderice
Posté par Mackendy Filderice
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.