DIPLOMATIE

Claude Joseph s’attaque à l’Exécutif Dominicain et traite Abinader d’« hypocrite »

claude joseph s'attaque à l'exécutif dominicain et traite abinader d'« hypocrite »

L’ancien Premier ministre et Chancelier haïtien Claude Joseph s’en est pris encore une fois au gouvernement dominicain suite à la publication d’un communiqué de presse de celui-ci qui nie un accord conclu avec Haïti pour régulariser la situation des Haïtiens en République dominicaine. La primeur avait été donnée par la Primature de la République d’Haïti suite à un échange entre le PM Ariel Henry et le président dominicain Luis Abinader, en marge du 9ème Sommet des Amériques, à Los Angeles, aux États-Unis. 

“Cette note du Gvt. Dominicain est inélégante, peu diplomatique et condescendante. Ce communiqué de désapprobation du Gvt. Haïtien est gratuit. Publier un communiqué relatif à la candidature d’un pays face à un autre pour un poste au niveau des institutions intl. Est inédit.” : Claude Joseph, le vendredi 10 juin 2022, en réponse au gouvernement dominicain.  

L’intégralité du communiqué : 

Le Gouvernement dominicain précise que dans la conversation bilatérale tenue le 9 juin 2022, dans le cadre du Sommet des Amériques, entre le Président de la République dominicaine, Luis Abinader, et le In Haiti , Ariel Henry n’a pris aucun engagement à régulariser la situation des immigrés et des travailleurs haïtiens dans le pays ni à soutenir la candidature de la Ministre haïtienne de la Santé Publique Florence Guillaume Duperval au poste de Directeur Général de l’Organisation Pan Américaine du Service de Santé (OPS). 

La position du Président Luis Abinader sur ces deux questions était la suivante : 

  1. En ce qui concerne les immigrés et les travailleurs : Le gouvernement haïtien doit tout mettre en œuvre pour fournir des documents officiels haïtiens à tous les immigrés et travailleurs de la République dominicaine.

 

Advertisements
  1. En ce qui concerne la candidature de l’OPS : Le Président dominicain a déclaré qu’il ne pouvait définir aucun soutien compte tenu du fait que le gouvernement du Panama a également une candidature pour le même poste et est un allié avec qui nous devons en parler. 

Le Gouvernement dominicain a des positions très claires sur l’agenda bilatéral avec le Gouvernement haïtien.  La seule information valable sur les accords ou discussions dans le cadre du Sommet des Amériques est celle émanant des instances officielles de la République dominicaine. 

Fin. 

Si de son côté Ariel Henry s’est rattrapé en parlant de « malentendu », ces déclarations de la RD ont apparemment suscité la frustration du diplomate haïtien et l’a poussé, un jour après, à décrire l’hypocrisie du chef de l’État dominicain, Luis Abinader.  

“Le président Abinader ne peut pas arrêter d’utiliser Haïti comme un pion pour faire avancer son programme politique. C’est un homme qui ne tient pas sa promesse au niveau national sur de nombreuses questions, mais croit qu’il peut utiliser Haïti comme son dernier recours pour plaire aux ultranationalistes de son pays pour gagner voix.  Hypocrisie…”, avait-il lancé sur Twitter. 

Depuis la mésentente entre Haïti et la République dominicaine autour de la construction d’un canal d’irrigation à Ouanaminthe, à la rivière Massacre, “Ti Claude” ne cesse d’afficher ses gonds face aux autorités dominicaines. Aussi, le politicien s’est lancé depuis quelques temps dans la défense des droits des migrants haïtiens souvent maltraités en territoire voisin, et fait tout son possible pour rehausser les valeurs de la nation haïtienne quand celles-ci traînent sous des pieds.  

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.