Décès de Kazuki Takahashi, créateur du manga Yu-Gi-Oh

Sam Sarah Devilus
Sam Sarah Devilus
Décès de Kazuki Takahashi, créateur du manga Yu-Gi-Oh
Écoutez cet article

Le monde du manga et les amoureux des films d’animation pleurent le départ du mangaka Japonais Kazuki Takahashi, créateur du célèbre manga Yu-Gi-Oh, des suites d’un accident de plongée.

En effet, l’homme de 60 ans a été retrouvé mort le mercredi 6 juillet, au large du département d’Okinawa, au sud du Japon, par les garde-côtes de cette zone, après que ces derniers eurent reçu un appel d’urgence, rapporte l’agence Presse France, à qui un membre des garde-côtes de la ville de Nago à parler.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Cette même source a révélé qu’une enquête est déjà en cours et que la mort accidentelle ou criminelle de Takahashi, était toutes les deux mises sur la table.

“Il portait un t-shirt, un masque de plongée, un tuba et des palmes.” a déclaré la source.

À l’annonce du décès du créateur de manga, ceux qui ont travaillé avec lui n’ont pas tardé à lui rendre des hommages.

“Nous sommes choqués et attristés d’apprendre le décès soudain de M. Kazuki Takahashi. Nous lui sommes profondément reconnaissants pour le merveilleux univers Yu-Gi-Oh qu’il a créé, et nos pensées vont à ses amis et à sa famille en ces moments difficiles. Ensemble avec ses innombrables fans, nous nous engageons à perpétuer l’héritage de Yu-Gi-Oh avec tout l’amour et l’attention qu’il mérite”, a publié sur Twitter, Konami, une société japonaise de développement et d’édition de jeux vidéo, qui a développé le jeu vidéo Yu-Gi-Oh.

“Ces quelques lignes nécessaires ne représentent pas grand-chose par rapport à ce que la franchise imaginée par l’auteur de 60 ans continue de rapporter à l’entreprise depuis toutes ces années.” a poursuivi l’entreprise dans son tweet.

“Marvel est attristé d’apprendre le décès du créateur de manga visionnaire Kazuki Takahashi, qui a honoré l’univers Marvel avec sa narration imaginative plus tôt cette année. Nos condoléances vont à sa famille, ses amis et de très nombreux fans dans le monde entier.” a Twitté Marvel, à l’endroit de Kazuki Takahashi, qui a créé le manga Secret Reverse, qui met en scène Spider-Man et Iron Man voyageant au Japon pour une mission.

Les fans des mangas de Takahashi ont également rendu hommage à leur star et exprimé leur chagrin, en partageant de nombreuses photos de leur Yu-Gi-Oh, cartes qui leur rappelait les moments heureux de leurs vies passées à ne rater aucun épisode ou encore en sélectionnant les cartes.

C’est en 1996, que Kazuki Takahashi a publié le manga Yu-Gi-Oh qui l’a rendu célèbre. C’est l’histoire de Yugi Muto, un adolescent timide, mais expert en jeux, qui reçoit en cadeau le puzzle du Millénium, une relique égyptienne. Yugi, qui réussira à assembler le puzzle, sera le seul à pouvoir le faire fonctionner, ce dernier libère l’esprit d’un pharaon enfermé dans le puzzle qui prend possession du corps de Yugi, et confère à ce dernier certains pouvoirs. L’anime met en scène de nombreux duels par cartes et monstres interposés.

Publié premièrement dans le magazine japonais Weekly Shonen Jump entre 1996 et 200, le manga a été ensuite édité sous forme d’une série de 38 tomes par l’éditeur nippon Shueisha, et en français par la maison d’édition Kana.

Décès de Kazuki Takahashi, créateur du manga Yu-Gi-Oh
Le jeune Yu Gi Oh manipulant ses cartes

Yu-Gi-Oh a été adapté en deux séries d’animation, en deux films d’animation, et sous la forme d’un jeu de cartes, à jouer et à collectionner qui a connu un franc succès.

La popularité du manga et de l’anime est aussi directement liée au succès mondial de ce jeu de cartes à collectionner qui en est dérivé : Yu-Gi-Oh ! Jeu de cartes à collectionner, lancé en 1999 et relancé en 2002.

Avec plusieurs dizaines d’extensions et plus de 35 milliards de cartes vendues dans le monde depuis sa création, il fait partie des jeux de cartes de ce type les plus populaires.

Facebook Comments

Partagez cet article
Sam Sarah Devilus
Posté par Sam Sarah Devilus
Follow:
Journaliste / Communicatrice / Bookstagrameuse.