NÉCROLOGIE

Décès du biologiste François Gros, Co-découvreur de l’ARN messager

Le biologiste de renommée mondiale, François Gros, co-découvreur de l’ARN messager, est décédé le vendredi 18 février 2022, à l’âge de 96 ans.

François Gros, ce grand spécialiste de biologie moléculaire a contribué à la découverte de l’ ARN messager. Il est mort le 18 février 2022, a annoncé Etienne Ghys, mathématicien et secrétaire perpétuel de l’Académie des Sciences à l’Agence de France Presse (AFP).

Issu d’une famille Israélite non pratiquante, François Gros a vu le jour le 24 Avril 1925, à Paris. Il a participé à la naissance de la biologie moléculaire, une spécialité qui a bouleversé les sciences du vivant.

En mai 1961, Il a collaboré avec d’autres scientifiques notamment le chercheur Francois Jacob, avec qui il a fait une découverte révolutionnaire “l’ARN messager’’, ou “ARNm”. Ce dernier est un acide nucléique essentiel dans le transport du message génétique et la synthèse des protéines. Il constitue l’intermédiaire moléculaire de notre information génétique, l’ADN.

Advertisements

Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation a rendu hommage à ce grand scientifique. Selon elle, “son héritage est un immense espoir pour l’humanité”. “Les travaux de François Gros ont été déterminants dans la découverte de l’ARN messager”, a écrit la ministre via Twitter.

François Gros était membre de l’Académie des Sciences depuis 1979, dans la section Biologie moléculaire et cellulaire, génomique. Il avait dirigé l’Institut Pasteur de 1976 à 1981 et était professeur honoraire au Collège de France et à l’Institut Pasteur. Il fut secrétaire perpétuel de l’Académie des sciences, de 1991 à 2000, et secrétaire perpétuel honoraire depuis 2001.

Il a étudié à l’institut Pasteur ‘‘le mode d’action des antibiotiques et la synthèse de protéines. Cela l’a incité à s’intéresser aux acides ribonucléiques et à leur fonction”. Co-découvreur de l’ARN messager, l’intermédiaire moléculaire du code génétique ADN, sa contribution au décryptage du gène a été capitale.

A noter que la mort de ce grand chercheur a bouleversé le monde. Ses travaux ont ouvert la voie, près de 60 ans plus tard, à l’utilisation de cette technologie dans les principaux vaccins utilisés contre la Covid 19.

Facebook Comments

Annelie Noel
Originaire de Port-au-Prince. Diplômée en communication et en hôtellerie. Elle est une journaliste motivée, attentive, dynamique et rigoureuse. Elle s'accroche beaucoup à son métier de journaliste.