Exposition Gastro Artisanale de l’AJES: la 2e édition est lancée et s’annonce passionnante

Kethia Saint Marc
ParKethia Saint Marc- Rédactrice

Lancement de la seconde édition de l’exposition Gastro Artisanale par l’Association des Jeunes Évangélique de Siloë dit AJES. L’activité se tiendra les 17 et 18 mai autour du thème : ” Nou se la Jenès n ap kontinye kontribiye pou chanjman”. Cette festivité réunira pour une deuxième fois des jeunes chrétiens ainsi que d’autres jeunes de la communauté.

“AJES le flambeau de l’excellence toujours plus haut”, reste depuis des années le slogan de l’association, qui continue de briller de mille feux parmi les Jeunesses au sein la 3e circonscription de Port-au-Prince, notamment à Fontamara 27. Cette année, pour une nouvelle fois, la structure veut encore péter le plafond avec une série d’activité les unes plus intéressantes que les autres.

- Advertisement -
Ad imageAd image

En effet, les 17 et 18 mai 2024, c’est l’Eglise Mission Évangélique par la foi Siloë située à Carrefour barreau qui accueillera cette grande foire gastro-artisanale. Il y aura des expositions, des plats créole, des produits artisanaux. Des groupes de jeunes se mêleront aussi de la partie pour offrir des performances assez intéressantes.

“AJES se koze sou koze, kote n ap òganize dezyèm edisyon fwa nou, nan kafou bawo ap gen anpil bagay tankou, diri ak lalo, tonmtonm, fresko, elatriye. Pou sa ki gen pou wè ak animasyon kiltirèl se wololoy. Ap gen dans, slam, chan, pou n site sa yo sèlman. Youn di lòt, slogan an pati konsa “Ane pase yo te vin dim, ane sa pa gen bagay konsa”, a lâché avec enthousiasme un membre de l’association.

En dépit de la situation difficile caractérisée par une insécurité généralisée que connaît le pays, les jeunes ne veulent pas pour autant lâcher prise, ils ne veulent pas tout abandonner. L’organisation de cette activité en est la preuve.

Si la première édition de cette activité a été une réussite, les organisateurs veulent continuer sur la même lancée.
Ils sont encore plus déterminés et veulent à tout prix une réussite hors pair pour la deuxième édition, afin de continuer à rester la jeunesse la plus influente de la zone.

L’attente des initiateurs est grande. Toute l’équipe, particulièrement Destin Séraphin, président de l’association, veut désormais faire de ce festival une tradition. Il est très dévoué, il veut que l’AJES reste au top de la liste des associations qui font parler de Fontamara de la façon la plus positive que possible.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Kethia Saint Marc
Par Kethia Saint Marc Rédactrice
Follow:
Journaliste rédactrice, institutrice, maîtresse de cérémonie, diplômée en informatique ,passionnée de la présentation ainsi que l'animation.