I-TECH

Facebook et Instagram autorisent les publications appelant à la violence contre les Russes et à la mort de Poutine 

Les utilisateurs de Facebook et d’Instagram dans certains pays seront autorisés à appeler à la violence contre les Russes et à la mort de Vladimir Poutine, selon des courriels divulgués. 

Meta, la société mère des plateformes de médias sociaux, modifiera temporairement sa politique de discours de haine pour les messages concernant la guerre en Ukraine pour les pays concernés et la plupart des pays européens voisins. 

Les messages appelant à la mort de Vladimir Poutine ou du président biélorusse Alexandre Loukachenko seront autorisés à modifier les règles de l’entreprise sur la violence et l’incitation, selon une série de courriels internes à ses modérateurs de contenu. 

De tels messages ne seront pas autorisés s’ils incluent deux suggestions selon lesquelles la menace est crédible – comme l’emplacement et la méthode – ou d’autres cibles, a déclaré un e-mail. 

Les e-mails indiquaient que les appels à la violence contre les Russes étaient acceptables alors que le message parlait clairement de l’invasion de l’Ukraine. 

Et les appels à la violence contre les soldats russes seraient considérés comme une procuration pour l’armée russe – même si cela ne s’étendrait pas aux prisonniers de guerre. 

Advertisements

Les changements de politique temporaires s’appliquent à la Lettonie, la Lituanie, l’Estonie, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Russie et l’Ukraine. 

De nombreuses grandes plateformes de médias sociaux ont annoncé de nouvelles restrictions de contenu autour du conflit et ont fait des exceptions aux politiques pendant la guerre. 

Meta a permis l’éloge du bataillon de droite Azov, ce qui est normalement interdit. 

Le porte-parole Joe Osborne a déclaré que la société « faisait pour le moment une petite exception pour l’éloge du régiment Azov strictement dans le contexte de la défense de l’Ukraine, ou dans son rôle au sein de la Garde nationale ukrainienne ». 

Les médias d’État russes RT et Sputnik ont été bloqués en Europe et n’apparaissent plus sur YouTube ou Facebook. 

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.