SOCIÉTÉ

Faute de nourriture et d’eau, 8 prisonniers meurent aux Cayes 

Photo : AyiboPost

8 prisonniers ont rendu l’âme dans un centre carcéral aux Cayes, dans le département du Sud, après avoir passé plusieurs jours sans nourriture ni eau, a-t-on appris du commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance des Cayes, Ronald Richmond. 

Dans les détails, le responsable avance que la famine et les fortes chaleurs ont contribué dans l’incident, précisant que la prison civile des Cayes fait face à une pénurie de nourriture depuis 2 mois – pour un effectif de 833 prisonniers.  

Le commissaire du gouvernement des Cayes appelle l’État haïtien à voler au secours du dit centre d’incarcération, ainsi que toute personne désirant aider les détenus en grande nécessité. 

La mort de ses huit détenus vient s’ajouter sur une douzaine de cas déjà recensé cette année. 

Parallèlement, il faut rappeler que deux prisonniers sont morts à Jacmel, dans Sud-Est d’Haïti : Yvener Océan alyas Toutou et Lenès Michel, sont décédés à la prison civile de Jacmel, mercredi et jeudi. Le premier était détenu pour association de malfaiteurs et le second pour viol.  

Advertisements

Selon les lois haïtiennes, les prisonniers ont droit à deux repas par jour – généralement un bol de riz et de bouillie. Outre, ils doivent avoir de l’eau en cas de besoin. 

Malheureusement ses conditions ne sont pas respectées, la nourriture et l’eau sont un luxe au sein de la population carcérale haïtienne. 

Michelle Karshan, co-fondatrice de Health Trough Walls – une ONG qui gère les soins de santé des prisonniers en Haïti, rapporte que depuis l’aggravation de la situation socio-sécuritaire du pays les reclus souffrent faute de soins. Avec pour seul espoir leurs proches qui ramenaient de l’eau et de la nourriture à chaque visite, ces derniers sont abandonnés à présent à leur propre sort surtout depuis que certaines zones restent impraticables aux civiles. 

Health Trough Walls informe pour bientôt une collaboration avec 3 autres organisations pour nourrir cette année 11 000 prisonniers haïtiens dans 20 centres de détention, durant une période de 3 mois. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.