Fermeture de la frontière haïtiano-dominicaine et suspension des visas pour les Haïtiens

Pooshy Rosana
ParPooshy Rosana- Rédacteur
fermeture de la frontière haïtiano dominicaine et suspension des visas pour les haïtiens

À l’issue d’une réunion ce 11 septembre 2023 en République Dominicaine, le gouvernement a pris la décision de fermer sa frontière avec Haïti, et aussi annoncé la suspension des visas pour les citoyens haïtiens.

Luis Abinader a déclaré ce lundi qu’il sera ferme dans la défense de la souveraineté et la garantie de la sécurité nationale, et a adopté une série de mesures pour protéger la République Dominicaine d’Haïti.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Rappelons que cette réunion a été présidée en personne par Luis Abinader qui, depuis quelque temps, fait de la crise haïtienne un sujet d’inquiétude.

Le seul sujet de discussion lors de la réunion d’aujourd’hui a été la situation survenue à la frontière entre la République Dominicaine et Haïti en raison de la reprise unilatérale des travaux du canal haïtien sur la rivière Massacre, ainsi que de la fermeture ordonnée de la frontière.

Et selon l’Executif dominicain, ce projet viole clairement l’article 10 du Traité de paix, d’amitié et d’arbitrage entre la République Dominicaine et la République d’Haïti.

Ci-dessous, l’ensemble des mesures adoptées par la République Dominicaine pour contrecarrer Haïti, selon le quotidien Listin Diario :

Suspendre définitivement l’entrée de toutes les personnes impliquées dans le conflit et suspendre la délivrance de visas aux citoyens haïtiens jusqu’à nouvel ordre.

Maintenir la fermeture totale de la frontière via Dajabón et, si le conflit n’est pas résolu d’ici jeudi, fermer complètement la frontière au commerce terrestre, maritime et aérien.

Réactiver la prise de contrôle douanier sur la rivière Dajabón, à l’entrée du canal de La Vigía, comme mesure à court terme pour garantir l’approvisionnement en eau des producteurs dominicains.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Lancer le processus de construction du projet du barrage Don Miguel comme solution définitive à long terme. La conception de ces travaux a commencé l’année dernière et on estime que la construction durera environ 30 mois, pour un coût approximatif de 2,7 milliards de pesos. Les enchères commenceront immédiatement.

Demander une réunion bilatérale de la nappe phréatique binationale pour convenir d’une solution définitive.

Le Gouvernement dominicain sera ferme dans la défense de la souveraineté nationale et dans la garantie de la sécurité nationale.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Pooshy Rosana
Par Pooshy Rosana Rédacteur
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.