Haïti demande réparation à la France

Mackendy Filderice
ParMackendy Filderice- Rédacteur

Des voix s’élèvent en Haïti pour demander à la France de reconnaître sa responsabilité historique à l’égard du pays. Monique Clesca, militante de la société civile haïtienne, est à l’avant-garde de ces efforts. La société civile haïtienne souligne l’urgence de cette reconnaissance et appelle à des actions concrètes pour remédier à ce problème de longue date.

En 1804, Haïti est devenue la première nation de la région à se libérer de la domination coloniale, grâce à une révolte menée par les esclaves. Cependant, cette indépendance a été suivie de conséquences désastreuses, la France ayant imposé d’énormes exigences financières à la jeune nation.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Aujourd’hui, une coalition de groupes de la société civile haïtienne exige de la France des réparations financières estimées à plusieurs milliards de dollars. Cette demande découle d’une dette historique contractée lors de la lutte pour l’indépendance de l’île des Caraïbes.

Monique Clesca et ses collègues appellent à une réponse sérieuse de la part de la France, soulignant que la reconnaissance et la réparation de cette dette historique sont essentielles pour un avenir plus équitable et durable entre les deux nations.

 

Source Photo: Facebook

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.