Haïti : les hôpitaux réduisent leurs services à cause de la crise du carburant

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice  - Rédacteur
Phot : Guillaume Binet/MYOP

Plusieurs hôpitaux dans le pays réduisent leurs services aujourd’hui en raison de la crise persistante du carburant et de la pénurie du marché formel qui les oblige à rechercher des approvisionnements auprès de spéculateurs, et même à l’importer de la République Dominicaine.

Près de deux mois après le déblocage du principal terminal pétrolier du pays, seules quelques stations-services fonctionnent, et certaines d’entre elles vendent des hydrocarbures à des prix plus élevés que les prix officiels alors que les autorités les ignorent.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon les propriétaires de stations-services, les entreprises importatrices les obligent à acheter du carburant en dollars, même s’ils facturent en monnaie nationale.

Face à cette situation, les hôpitaux ont réduit les services non-essentiels pour ajuster leurs budgets.

Marc Edson Augustin, directeur de l’hôpital Saint-Luc, a déclaré que, de novembre 2021 à septembre dernier, les prix ont presque quadruplé au niveau formel et pendant la période la plus critique de pénurie, ils en sont venus à débourser jusqu’à 2 000 gourdes pour le galon de diesel.

 « Nous avons même dû acheter des actions en République Dominicaine, ce qui implique également des frais de transport. Pendant la pénurie, nous avons dû recourir au marché informel, donc, de novembre 2021 à aujourd’hui, nous avons dépensé quatre fois plus en carburant », explique le médecin au journal le Nouvelliste.

De son côté, le Centre Hospitalier Universitaire de Mirebalais a décrit une situation similaire et dit s’approvisionner depuis la République Dominicaine ou auprès de fournisseurs locaux.

Pour l’instant, les autorités ne se sont pas prononcées sur la pénurie ni sur la décision unilatérale des importateurs de percevoir en devises étrangères, alors que les transports et autres services ont augmenté leurs prix.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.