SOCIÉTÉ

Invitée au tournage d’un feuilleton, une fillette a été détournée, droguée puis violée à Delmas  

Photo : Senenews

Âgée de seulement 13 ans, une fillette a été droguée puis violée par “Thelemaque” ainsi connu, avec la complicité d’une femme. La femme a détourné de son chemin l’écolière qui revenait de ses cours, entre le 19 au 20 mai 2022, à Delmas.  

Le violeur a prétexté, selon des détails, qu’il allait faire participer la fillette au tournage d’un feuilleton, puis les deux l’ont emmené dans un hôtel, l’ont drogué puis… violé. 

L’identité de l’individu a été retracé par la famille de la victime et des agents de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) grâce aux informations fournies par l’hôtel où l’acte a été commis. 

Actuellement, “Thelemaque” est recherché par les autorités policières. 

La fillette, dont l’identité n’a pas été révélée par mesure de sécurité, recevait des soins que nécessitait son cas, selon les informations datées de la semaine dernière. Toujours sous l’effet de la drogue, elle est jusqu’à présent terrorisée. 

Advertisements

La Fédération des Organisation de Femmes pour l’Égalité des Droits Humains (FEDOFEDH) a dénoncé cet énième coup de malfaisance porté à la décence de la gent féminine dans la société haïtienne.  

Les cas de viol, majoritairement sur des femmes et des fillettes, sont de plus en plus courants en Haïti, impliquant géniteurs, proches ou de simples inconnus. 

Suite leurs actes, les violeurs ont toujours tendance à s’évaporer dans la nature, et si arrêtés par la police – sont relâchés par une justice plus corrompue qu’aveugle. 

Les femmes sont victimes d’abus quasi-quotidiennement et se voient obligées de vivre dans la souffrance et les regrets du vécu, ce sans grand accompagnement des autorités locales. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.