INTERNATIONAL

Joe Biden met en garde la Chine contre toute éventuelle tentative de s’emparer de Taïwan 

Photo : CNEWS

En guerre froide depuis plusieurs décennies, les hostilités persistent entre Pékin et Washington. En déplacement au Japon, le président américain a déclaré, ce lundi 23 mai 2022, que les États-Unis interviendraient militairement si la Chine venait à tenter de s’emparer de force l’île de Taïwan. 

Lors d’une conférence de presse commune avec le premier japonais Fumio Kishida, Joe Biden a affirmé, ce lundi, que les États-Unis défendraient militairement Taïwan contre toute éventuelle invasion chinoise. « C’est l’engagement que nous avons pris », a-t-il affirmé en répondant à la question de tentative chinoise de prendre de force Taïwan. 

« Nous étions d’accord avec la politique d’une seule Chine, nous l’avons signée […] mais l’idée que Taïwan puisse être pris par la force n’est tout simplement pas appropriée », a fait savoir le président américain. 

Advertisements

Des déclarations qui ont suscité des réactions immédiates du côté de Pékin. Devant la presse, Wang Wenbin, un porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois appelle Joe Biden à ne pas sous-estimer la ferme détermination de la Chine à protéger sa souveraineté. 

« Nous demandons instamment aux États-Unis (…) d’éviter d’envoyer de mauvais signaux aux forces indépendantistes » de Taïwan, île revendiquée par Pékin, a déclaré devant la presse Wang Wenbin, a-t-il poursuivi. 

Le président américain a toutefois souligné que les États-Unis restaient attachés à la « politique d’une seule Chine », concept par lequel Washington reconnaît la légitimité de la revendication du République populaire de Chine. 

Facebook Comments

Jacky Chery
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.