La Chine met en garde les États-Unis contre une visite éventuelle de Nancy Pelosi à Taïwan 

Jacky Chery
Jacky Chery
Win McNamee / Getty Images file
Écoutez cet article

L’éventuelle visite à Taïwan de la présidente de la chambre des représentants américain n’est pas bien accueillie par Pékin. Ce mercredi, la Chine a averti les États-Unis qu’ils devraient assumer toutes les conséquences si réellement Nancy Pelosi se rend à Taïwan. 

La présidente de la chambre des représentants aurait prévu de visiter durant ce mois d’août le territoire taïwanais qui est considéré par Pékin comme une province chinoise. Une éventuelle visite à Taïwan de Nancy Pelosi est perçue comme une menace pour Pékin. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Zhao Lijian, un porte-parole de la diplomatie chinoise a affirmé ce mercredi, devant la presse, la ferme opposition de la Chine à cette éventuelle visite de la député Pelosi. « Si les États-Unis persistent avec une visite de Nancy Pelosi à Taïwan, ils devront en assumer toutes les conséquences », dit-il. 

Depuis plusieurs années la Chine refuse catégoriquement de reconnaître Taïwan comme territoire indépendant. Par conséquent, Taipei est soutenu par de nombreux pays occidentaux parmi lesquels les États-Unis qui leur fournissent principalement des matériels militaires. 

Facebook Comments

Partagez cet article
Jacky Chery
Posté par Jacky Chery
Follow:
Étudiant en Communication Sociale et en Sciences Juridiques à l'UEH, également Journaliste-redacteur à Netalkole Media. Un passionné de l'écriture et de la lecture.