La Cour d’appel ordonne la libération d’Arnel Bélizaire et les autres détenus, dits prisonniers politiques

Ifto Fils-Aimé
ParIfto Fils-Aimé

Après près de deux ans passés au Pénitencier National, l’ancien député Arnel Bélizaire, arrêté le 3 décembre 2019 en compagnie de plusieurs militants politiques pour déclaration incendiaire et contre la sûreté de l’État, pourrait encore recouvrer sa liberté.

La Cour d’appel de Port-au-Prince a ordonné tôt dans l’après-midi du lundi 29 novembre la libération de plusieurs prisonniers, dits politiques, y compris l’ancien député Arnel Bélizaire. Mais quelques suivis administratifs tardent encore la remise en liberté de ces derniers, a informé son avocat, Me Caleb Jean Baptiste, sur des différentes stations de radio .

- Advertisement -
Ad imageAd image

Selon Me Jean Baptiste, l’ancien député Delmas-Tabarre et les autres détenus étaient des prisonniers politiques. Il ont été arrêtés pour leurs convictions politiques, dit-il. Il a aussi déclaré que la Cour a fait qu’un aucun charge n’a été retenu contre Arnel Bélizaire et sa bande.

Il a souligné les armes présentées lors de l’arrestation du député n’appartenaient pas à ce dernier, c’étaient des alibis du pouvoir en place pour jeter ce dernier en prison. Il a aussi soutenu, si Arnel Bélizaire était fautif il aurait eu affaire avec les américains, car dit-il, il a été interrogé pas les agents de la DEA et du FBI dans le cadre de ce même dossier.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Journaliste & rédacteur à NetAlKole. Passionné par le plaisir d’informer et de former les gens, j ’aime la lecture et l’écriture et je suis également étudiant en sciences administratives.