La DG de l’OPC s’exile au Canada, mais conserve tous ses privilèges !

Mackendy Filderice
ParMackendy Filderice- Rédacteur

Bien que Yolande Joseph Moyard, directrice générale de l’Office de la protection du citoyen (OPC), ait quitté le pays il y a six mois pour s’installer au Canada, elle continue de bénéficier de tous les avantages liés à sa fonction. Pendant son absence, elle perçoit toujours son salaire et conserve tous ses privilèges professionnels.

Cette situation a été récemment révélée par le Protecteur du Citoyen, Renand Hédouville, qui a agi sans consulter le Conseil des ministres en nommant Eliakim Cangé, son beau-frère, comme Directeur Général par intérim en remplacement de Mme Joseph, qui réside actuellement au Canada.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Le maintien des privilèges de Mme Joseph Moyard, malgré son éloignement géographique, soulève des questions sur la transparence et la gestion des ressources publiques. Cette décision a suscité un débat au sein de la société civile et de la classe politique, mettant en lumière les pratiques administratives et les contrôles internes au sein de l’OPC.

La nomination d’un proche de l’Ombudsman pour remplacer Mme Joseph en son absence a également été critiquée pour son manque de consultation et de transparence. Les citoyens et les observateurs appellent à une clarification de cette affaire et à une meilleure gestion des institutions publiques afin d’assurer l’intégrité et la responsabilité de l’administration publique.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.