DIPLOMATIE

Le Canada et les États-Unis exigent leurs citoyens à quitter Haïti

Le gouvernement américain a exhorté ses citoyens à quitter Haïti à cause de la crise d’insécurité et une grave pénurie de carburant qui a affecté les hôpitaux, les écoles et les banques. Les stations-service sont restées fermées jeudi. 

Le département d’État américain a lancé l’avertissement alors que le gouvernement et la PNH se battent pour contrôler des groupes criminels qui bloquent les terminaux de distribution de carburant depuis plusieurs semaines. 

 “Des pénuries généralisées de carburant peuvent limiter les services essentiels en cas d’urgence, notamment l’accès aux banques, les transferts d’argent, les soins médicaux d’urgence, Internet et les télécommunications, ainsi que les options de transport public et privé”, a averti mercredi le département d’Etat. 

Advertisements

Cependant, le Canada a appelé aussi tous ses citoyens à quitter Haïti pour les mêmes raisons que les Etats-Unis la crise du carburant et l’insécurité. 

Dans une publication sur son compte Twitter, le gouvernement canadien a averti ses ressortissants que si leur présence dans le pays des Caraïbes n’est pas indispensable, ils devraient envisager de quitter le pays en toute sécurité. 

Facebook Comments

Ravensley Boisrond
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia