“Le choix entre le chaos et le moindre, MTVAtiyi devait se positionner”, selon Réginald Boulos 

Revital Lynch
Revital Lynch
le choix entre le chaos et le moindre, mtvatiyi devait se positionner, selon réginald boulos
Écoutez cet article

Peu de temps après l’assassinat du feu président Jovenel Moïse en sa résidence à Pèlerin 5, le tableau politique se mouvait çà et là. Ariel Henry, une fois arrivé à la primature, devait faire bouger les choses dans le sens positif et faciliter un retour à l’ordre constitutionnel. 

Des partis politiques dont le MTVAYITI ont rejoint l’accord dit “accord du 11 septembre” parce qu’il a considéré que face au possible chaos, il fallait choisir le moindre mal entre Claude Joseph et Ariel Henry. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“On devait respecter la dernière volonté du président Jovenel Moïse”, argue Dr Boulos, même s’il rappelle avoir fortement soutenu la position de la fin de mandat de Jovenel Moïse le 7 février 2021. 

L’accord du 11 septembre avait plusieurs conditions à respecter : le procès PetroCaribe, l’organisation des élections à la fin de l’année 2022, la stabilité politique, l’organisation du dialogue national. Presque un an plus tard, cet accord n’est pas respecté et Ariel Henry fait le dos rond. 

Dans une déclaration du Dr Boulos, il a tenu à préciser : “Si la volonté de ne pas créer un nouveau chaos a motivé notre maintien dans l’Accord, nous sommes très insatisfaits. Nous avons d’ailleurs notifié à trois reprises le Premier ministre de la nécessité de respecter les clauses de l’Accord.” 

“L’accord était nécessaire mais insuffisant. Nous avons pour cela exigé l’élargissement de ce début de consensus. Nous avons ainsi initié un dialogue inter accord entre les membres de Montana et de Pen et du 11 septembre.”, a expliqué l’ex homme fort du parti de la troisième voie. 

Sur la participation de son parti au pouvoir, il a fait savoir que MTVAyiti n’a pas un poste politique, mais que le Dr Ariel Henry avait publiquement déclaré avoir effectivement choisi un haut cadre du MTVAYITI, en l’occurrence Dr Carl François ; qui avait déjà travaillé dans le passé avec l’Ofatma et la commission Sectorielle en Santé sous la présidence de Jovenel Moïse. 

Il précise toutefois avoir donné son accord moral et encouragé Carl François à réussir les réformes qu’il envisageait. Réginald Boulos affirme avoir passé la main à une commission transitoire pour la réalisation du Congrès du parti. 

 

Facebook Comments

Partagez cet article
Revital Lynch
Posté par Revital Lynch
Follow:
Ray est un jeune web entrepreneur et journaliste évoluant dans le monde du multimédia. Il est un passionné de la technologie et de ses sciences connexes.