Le Commandement Sud des États-Unis fait don de fournitures pour lutter contre le choléra

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice  - Rédacteur
le commandement sud des États unis fait don de fournitures pour lutter contre le choléra

Le Commandement Sud des États-Unis (Southcom), basé dans le sud de la Floride, a fait don ce mercredi 14 décembre 2022 au gouvernement haïtien de 300 000 colis de traitement pour prévenir la déshydratation causée par des maladies telles que le choléra, une maladie qui a déjà causé 290 décès en Haïti, rapporte le commandement conjoint dans un communiqué.

Le don, composé de fournitures de solution de réhydratation orale (SRO), a été remis lors d’une cérémonie officielle à Port-au-Prince en présence du sous-secrétaire adjoint américain à la Défense pour l’hémisphère occidental, Daniel Erikson ; le chargé d’affaires en Haïti, Eric Stromayer, et des représentants du ministère de la Défense.

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Ce don démontre l’engagement des États-Unis envers l’Amérique latine et les Caraïbes pour aider les pays partenaires et soulager la pression sur les systèmes de santé, en particulier en Haïti”, a déclaré Erikson.

Les sachets de SRO ont été achetés dans le cadre du programme d’assistance humanitaire de Southcom et “seront utilisés pour fournir une thérapie de réhydratation aux patients haïtiens infectés par le choléra”.

Selon l’Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Haïti a connu plus de 14 700 cas suspects de choléra depuis le début de l’épidémie début octobre, dont plus de 1 200 cas confirmés.

Huit des départements du pays ont confirmé des cas et le pays a tragiquement connu plus de 290 décès depuis le début de l’épidémie au début d’octobre dernier.

Les Centers, for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis soulignent que la réhydratation est le traitement le plus important pour lutter contre le choléra et que “une thérapie de réhydratation rapide peut aider plus de 99 % des patients atteints de choléra à survivre”.

“Lorsque les patients infectés par le choléra ne sont pas traités par réhydratation, jusqu’à la moitié, des patients peuvent mourir de la maladie”, a averti le CDC.

Une maladie qui se propage à travers Haïti à un moment où « le système national de santé connaît un stress dû à la crise politique, économique et sanitaire », a indiqué le Commandement Sud.

L’épidémie de choléra, a-t-il ajouté, “a encore entravé la capacité du système de santé à fournir des services de santé de routine aux Haïtiens à travers le pays”.

C’est pourquoi le navire-hôpital américain USNS Comfort, amarré à Jérémie, en Haïti, fournit « des services de santé indispensables sans frais aux citoyens haïtiens », y compris l’évaluation et les traitement médicaux, la médecine préventive, les examens et traitements dentaires, l’optométrie et la distribution de lunettes.

Le don de Southcom pour lutter contre le choléra en cours en Haïti fait partie de l’aide humanitaire continue du gouvernement américain à Haïti.

Depuis 2021, le gouvernement américain a fourni au pays une aide humanitaire vitale d’une valeur d’environ 171 millions de dollars, a-t-il déclaré.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.