Le Gouverneur de la BRH, Jean-Baden Dubois promet de ramener l’ordre sur le marché des changes 

Mackendy Filderice
ParMackendy Filderice- Rédacteur
le gouverneur de la brh, jean baden dubois promet de ramener l'ordre sur le marché des changes

Le Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH) Jean Baden Dubois, lors d’une conférence de presse ce lundi 22 août 2022 a annoncé l’adoption d’un ensemble de mesures dont la sortie d’une nouvelle circulaire 114-3 dans le cadre des efforts visant à freiner la dégringolade de la gourde, et ramener l’ordre sur le marché des changes. 

Le Gouverneur de l’institution bancaire annonce une injection très bientôt de 100-150 millions de dollars américains sur le marché des changes en vue de freiner l’hémorragie de la gourde par rapport au dollar américain et pour un meilleur contrôle de l’économie haïtienne, avant la fin de l’exercice fiscale le 30 septembre de l’année en cours. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

A côté de ça, M. Dubois, le gouverneur de la Banque Centrale dit qu’il a l’intention de mettre l’ordre sur le marché des changes, selon le gouverneur de la BRH depuis près de 7 ans, il est inacceptable que certains entrepreneurs et commerçants fixent leurs propres taux en spéculant sur le marché des changes. 

“Rien ne justifie le désordre constaté sur le marché informel” a déclaré Jean-Baden Dubois, ajoutant que “Nous savons que beaucoup d’entités formelles se sont jetées dans le marché informel tant pour l’achat que pour la vente de dollars. Au plus haut niveau de l’Etat, nous décidons de mettre de l’ordre”, informe le gouverneur de la BRH, tout en assurant que le taux de change du secteur informel va se rapprocher de celui du marché formel. 

Jean-Baden Dubois a fait savoir à partir du 1er Octobre 

Il y aura une réduction des taux directeurs et de l’élargissement des bons du trésor avec un taux d’intérêt de 11,5 % et une augmentation à 53% du coefficient de réserves obligatoires sur les passifs en monnaies étrangères et aussi un changement dans la circulaire 88-1 de façon à rendre plus chers les taux d’intérêt sur les lignes de crédit. 

“Le problème est que tous les Haïtiens sont devenus des agents de change. Quand la bulle spéculative éclatera, ne venez pas me dire que la Banque de la République d’Haïti est mauvaise. Rien ne justifie ce taux sur le marché informel, ce désordre que nous voyons aujourd’hui “, dit le gouverneur de la BRH encore une fois, soulignant ” quant aux pertes de change que risque de provoquer l’effet balançoire sur le marché des changes pour les petits porteurs et d’autres qui font de la spéculation, comme on l’avait vu il y a deux ans” 

 “On ne peut pas faire une omelette sans casser les œufs”, a averti Jean Baden Dubois, le gouverneur de la Banque de la République d’Haïti (BRH).
 

 

- Advertisement -
Ad imageAd image

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.