Le monopole des importateurs haïtiens : un frein à l’économie nationale

Mackendy Filderice
ParMackendy Filderice- Rédacteur
le monopole des importateurs haïtiens un frein à l'économie nationale

Au cours des derniers mois, la gourde haïtienne a fait preuve d’une étonnante résistance face au dollar américain sur le marché des changes. Cette appréciation aurait pu apporter aux Haïtiens un soulagement économique tant attendu, mais la réalité est tout autre.

L’économiste Enomy Germain a creusé un peu plus pour révéler un fait troublant : bien que l’Institut Haïtien de Statistique et d’Informatique ait enregistré une légère baisse des prix, de 48% à 46% entre avril et mai 2023, cette réduction n’est pas à la hauteur de l’ampleur de l’appréciation de la gourde.

La raison principale de cette disparité choquante réside dans un oligopole d’importateurs qui contrôlent impitoyablement les marchés haïtiens. Ces acteurs influents s’entendent pour fixer les prix des produits de base, créant ainsi un climat où la concurrence est étranglée.

L’absence de concurrence permet à ce petit groupe d’importateurs de maintenir un contrôle incontesté sur les prix. Cette réalité soulève des questions cruciales sur la transparence et l’équité de l’économie haïtienne.

Face à cette situation, Enomy Germain invite l’État à jouer un rôle actif en encourageant de nouveaux importateurs à entrer sur le marché. Cela permettrait de briser le monopole qui prévaut actuellement dans l’économie haïtienne.

Il est impératif de ne pas laisser passer l’opportunité que représente la récente appréciation de la Gourde. Pour que la population puisse réellement bénéficier de cette appréciation sous la forme d’une baisse des prix, il est crucial de mettre fin à la mainmise des importateurs et d’encourager la concurrence sur les marchés. C’est la seule façon de s’assurer que les effets positifs se fassent sentir sur l’inflation et le coût de la vie, au bénéfice de tous les Haïtiens.

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Mackendy Filderice
Par Mackendy Filderice Rédacteur
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.