POLITIQUE

L’EMNA dénonce l’ingérence de la communauté internationale, et critique la participation du Premier ministre Ariel Henry au Sommet des Amériques  

L'EMNA dénonce l'ingérence de la communauté internationale, et critique la participation du Premier ministre Ariel Henry au Sommet des Amériques

L’Espace de Mobilisation Nationale (EMNA) a annoncé lors d’une conférence de presse, ce lundi 6 juin 2022, une journée de mobilisation qui aura lieu mercredi devant l’Ambassade de France en Haïti, afin de protester contre l’ingérence de la communauté internationale dans les affaires internes haïtiennes et les tenir responsables des problèmes dont la population haïtienne fait face en ce moment. L’EMNA critique également la participation du Premier ministre au Sommet des Amériques. 

En effet, les différents représentants des organisations, associations et organismes de défense des droits humains, membres de l’EMNA, ont annoncé une journée de manifestation, le mercredi 8 juin 2022, pour dénoncer l’ingérence de la communication internationale dans les affaires internes du pays, et les tenir responsables des problèmes qui ravagent les familles Haïtiennes, notamment le problème de l’insécurité, dont la population haïtienne est la principale cible. 

 Les membres de la structure, ont profité de l’occasion pour, évoquée le problème de l’insécurité qui bat son plein au sein de la population haïtienne, et critique sévèrement la participation du Premier ministre Ariel Henry, au Sommet des Amériques, ainsi que le Dr Florence Duperval Guillaume, l’ancienne ministre de la santé publique et de la population. 

Advertisements

” La dispora Haïtienne, plus précisément les Haïtiens, vivant aux États-Unis, doivent se mobiliser pour dénoncer l’illégitimité du Premier ministre Ariel Henry, ce dernier qui s’est permis de voyager et de représenter la nation Haïtienne à ce Sommet”, a déclaré Morice Noël, membre du Réseau national des plaignants Petrocaribe, ajoutant que le neurochirurgien se croit être Premier ministre et président en même temps. 

Par ailleurs, Me Maisonneuve pour sa part, a dénoncé le comportement de Jean Ernst Muscadin, le commissaire du gouvernement de Miragoâne, et se dit favorable à la demande de la FJKL, c’est-à-dire la révocation immédiate du commissaire du gouvernement.

Facebook Comments

Mackendy Filderice
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.