SECURITE

Quiconque s’oppose à Muscadin aura affaire à son arme  

quiconque s'oppose à muscadin aura affaire à son arme

Le commissaire du gouvernement de Miragôane a pris le soin d’envoyer un message clair à tous ceux qui désiraient se mettre en travers de son chemin. Lors d’une grande journée de solidarisation dans les Nippes, Jean Ernest Muscadin en a profité pour se prononcer sur la prise de position de certaines personnes et organisations de droits humains. 

« Gen kèlke endividi nan dwa zimen an ki mande revoke m, “en ce qui a trait” ak kesyon sa mwen menm komisè Muscadin nou pa pè nou pa krent sof ke toutotan nou la kòm komisè gouvènman fèm konfyans Nip lan ap toujou rete simityè pou nèg yo. Mwen di l e mwen kanpe dèyè l, e pou m di l se sou zam mwen ke m pran api pou m di l », a-t-il déclaré en guise d’avertissement. 

L’homme qui tient l’actualité en otage depuis plus d’une semaine suite à l’arrestation suivi de l’exécution de Evain Saint Jacques alias « Zo pwason » – un présumé de Village de Dieu appréhendé dans les Nippes – s’est particulièrement adressé aux bandits qui envisageraient de venir s’installer dans sa juridiction.  

Outre, il est se dit satisfait des récentes mobilisations organisées dans les artères de Miragôane, entre autres, pour le soutenir.  

Advertisements

 « Se repons m abitye bay sou teren ki kòz sa. Yo satisfè paske m chwazi pa dòmi pou yo menm yo ka dòmi donk “au jour le jour” mwen nan lari a 24 sou 24 m ap chèche ti bandi yo, m ap elimine ti bandi yo », a-t-il lancé.  

Le commissaire du gouvernement de Miragôane croit dur comme fer que les Nippes et ses départements voisins demeuront un cimetière pour les bandits. Il appelle la population à le tenir informer à toutes les heures.  

Rappelons que depuis ces récentes prestations et révélations dans la presse locale, Jean Ernest Muscadin a vu sa cote de popularité pétée le plafond auprès de la majorité des Haïtiens fatigués de l’insécurité, même si la Fondation Je Klere a appelé à sa démission. 

Facebook Comments

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.