MTVAyiti s’en tient à l’accord du 11 septembre 

Pooshy Rosana
Pooshy Rosana
mtvayiti s'en tient à l'accord du 11 septembre 
Écoutez cet article

Le Mouvement pour la Transformation et la Valorisation d’Haïti (MTVAyiti) s’est adressé, dans une lettre datée du 13 octobre 2022, au Premier ministre Ariel Henry pour réitérer son soutien plein et entier à l’accord du 11 septembre 2021. 

Le Président de MTVAyiti, Dr Émile Hérald Charles précise dans ses écrits que la finalité d’un tel accord a toujours été la quête d’un consensus politique solide entre tous les protagonistes de la crise multiforme que traverse Haïti actuellement. 

- Advertisement -
Ad imageAd image

“Considérant la récente résolution du 29 septembre 2022 prise par les représentants du Parti dans les Régions et dans les Communes validant la mise en place d’un nouveau Directoire de 9 membres; considérant la correspondance en date du 30 septembre 2022 qui vous a été adressée par le Coordonnateur national de MTVAyiti, nous tenons à réitérer notre soutien plein et entier à l’accord du 11 septembre 2021 que nous avons signé et dont la finalité a toujours été la quête d’un consensus politique solide entre tous les protagonistes de la crise multiforme que traverse le pays.” : MTVAyiti au locataire de la Primature. 

Le parti politique avance qu’“après plus d’un an de participation active dans le dialogue politique entre les signataires de l’accord et certains autres protagonistes, il est donc légitime qu’ils puissent poursuivre et consolider les travaux réalisés avec le gouvernement en dépit de certains soubresauts internes qu’ils reconnaissent, mais qui sont inhérents à beaucoup de partis politiques en Haïti.” 

Encourageant la poursuite des efforts pour un consensus national élargi pouvant aboutir à une transition efficace et une gouvernance inclusive qui doit conduire à un processus électoral transparent réalisé dans un climat sécuritaire, sociopolitique, et économique apaisé, MTVAyiti s’en tient à l’accord du 11 septembre où il a apposé sa signature. 

“Le salut de la nation est plus que jamais la principale et seule préoccupation qui importe, justifiant tous les sacrifices et toutes les décisions fortes et cohérentes qu’exigent ce moment historique”, a-t-il conclu. 

Rappelons que malgré l’ascension de plusieurs accords politiques pour remédier à la dégradation de la situation sociopolitique, sécuritaire et économique d’Haïti, aucune entente ne voit le jour jusqu’à aujourd’hui. Montana, PEN (Protocole d’Entente Nationale) et 11 septembre sont toujours à couteaux tirés, croyant tous avoir la fameuse clé de la délivrance alors que le pays sombre dans le chaos et l’anarchie quotidiennement. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Pooshy Rosana, journaliste-rédacteur à Netalkolemedia, caricaturiste et graphiste. Parallèlement, coach fitness. Adore la culture populaire, les documentaires et la musculation.