EVENT

10 endroits dans le monde où Pâques est célébrée

source image : franceinfo

La Semaine Sainte, moment où est célébrée la fin des quarante jours de jeûne et de pénitence qui composent le Carême, est profondément enracinée dans de nombreux pays du monde, où se déroulent des représentations de la Passion de Jésus-Christ. 

Aujourd’hui, nous vous présentons dix lieux où la Semaine Sainte est célébrée avec la plus grande ferveur, de telle sorte que tous ces pays sont devenus une destination touristique incontournable pour les voyageurs qui aiment les actes religieux. 

LIRE AUSSI :

Manje pwason, moute kap pandan semèn sent, ki kote tradisyon sila yo soti ? 

Espagne  

La célébration de la Semaine Sainte en Espagne a une tradition profondément enracinée. Il est organisé par les nombreuses confréries que chaque localité compte à travers le pays, avec de nombreux actes et processions dans lesquels des pas et des images sortent dans les rues, souvent portés par des porteurs. Son importance est telle que l’Espagne compte plus d’une vingtaine d’entre elles déclarées Fête d’Intérêt Touristique International et une vingtaine d’autres comme Fête d’Intérêt Touristique National. 

Italie 

Les Italiens célèbrent la Semaine Sainte de la même manière que les Espagnols. Des processions défilent dans leurs villages et des rites et cultes qui commémorent la Passion du Christ sont pratiqués. De même, les jours les plus importants sont le jeudi saint, lors de la commémoration de la Cène ; Vendredi Saint, avec divers Chemins de Croix ; Samedi Saint, avec l’annonce de la Résurrection de Jésus ; et le dimanche de Pâques 

Israël 

La Semaine Sainte à Jérusalem, la capitale d’Israël, commence le dimanche des Rameaux, avec une procession qui va du mont des Oliviers au centre historique. Cependant, l’activité suivante n’a pas lieu avant le jeudi saint, lorsque l’Eucharistie est célébrée dans le Saint-Sépulcre et le pèlerinage au Cénacle sur le mont Sion, suivi d’une méditation dans le jardin de Gethsémané et d’une procession vers l’église de San Pedro. Il y a plus d’événements le vendredi et le samedi, jusqu’au dimanche de Pâques, l’Évangile est lu en plusieurs langues, et le lundi de Pâques, il y a un pèlerinage à Emmaüs. 

La Colombie  

Toute la Colombie se tourne pour célébrer ces dates, mais si une célébration mérite d’être particulièrement mentionnée, c’est la Semaine Sainte à Popayán, où des processions ont lieu depuis le XVIe siècle, entre-le Vendredi des Douleurs et le Samedi Saint. 

Ici, des marches composées de belles sculptures en bois sont amenées dans la rue, portées par des cargos, qui rappellent tant ceux qui font partie des processions en Espagne. L’importance de cette tradition est telle que la Semaine Sainte de Popayán a été inscrite sur la Liste représentative du patrimoine culturel de l’humanité par l’UNESCO en 2009. 

Advertisements

Pérou  

Au Pérou, la Semaine Sainte est célébrée avec beaucoup d’anticipation. Les processions qui s’organisent dans tout le pays se démarquent, comme à Catacaos, l’un des lieux où se rassemblent de nombreux fidèles. Elle commence le dimanche des Rameaux, avec l’arrivée du Seigneur Triomphant, accompagné de la Vierge Marie et de Saint Jean Baptiste. 

Mexique  

La Semaine Sainte au Mexique commence le vendredi des Douleurs, avant le dimanche des Rameaux, et de nombreuses processions et représentations de la Passion du Christ ont lieu dans de nombreux endroits, comme Oaxaca. L’un des jours les plus populaires est le dimanche de Pâques, lorsque des poupées en papier représentant Judas sont brûlées, bien que depuis quelque temps, il soit également utilisé pour faire de même avec ceux qui imitent d’autres personnages tout aussi méprisés par la population. 

Equateur  

Dans tout l’Équateur, il existe une tradition de célébration de la fin du Carême, mais l’un des actes les plus caractéristiques à lieu pendant la Semaine Sainte à Quito, le Mercredi Saint, dont l’origine est un rituel romain. C’est le Dragage de Caudas. 

Huit évêques sortent en procession, en deuil, avec des caudas (grandes capes), accompagnés chacun de deux acolytes et d’un porte-cape. La marche est clôturée par l’archevêque, avec un reliquaire avec les restes de la croix où Jésus est mort. Une fois dans le temple, les religieux se couchent sur le sol, tandis que l’archevêque prend un grand drapeau noir avec une croix rouge, en touche l’autel et l’agite trois fois en l’air. Ensuite, il en effleure les hommes couchés pour qu’ils se relèvent, symbolisant la résurrection. 

Nicaragua  

La Semaine Sainte est célébrée dans tout le Nicaragua. Parmi les traditions de ces dates, se distingue le verger, qui se tient le samedi de la Passion dans l’après-midi, lorsqu’une image de Jésus est introduite dans les églises et est maintenue éveillée toute la nuit, tandis qu’une sorte de marché se tient dans le verger. Avec vente d’articles religieux, et des plats et boissons traditionnels sont servis accompagnés de chants religieux et de représentations de la passion, de la mort et de la résurrection de Jésus. 

Guatemala  

La Semaine Sainte au Guatemala se caractérise également par des processions et des tapis colorés. La fusion qui s’est produite entre la religion catholique et la culture maya lui donne un air mystique et unique dans la région. Telle est sa couleur et ses processions spectaculaires qu’elle est devenue une véritable attraction pour les touristes. 

États-Unis 
Ce sont les communautés étrangères, avec leurs confréries, qui célèbrent la Semaine Sainte aux États-Unis. Il y a deux endroits où la survivance de la tradition se démarque : New York et la Californie.
Les confréries new-yorkaises vénèrent et gardent l’image du Christ noir qui se trouve dans la cathédrale de San Patricio et qui attire une importante population hispanique. En Californie, la représentation de la Passion de Jésus-Christ est même célébrée à travers un chemin de croix qui a un large public. 

Facebook Comments

Netalkole Media
Restez informé(e) 7 jours sur 7, 24h sur 24, des événements marquants de l’actualité haitienne et internationale.