Antony Blinken s’est entretenu avec la Chine sur la crise Haïtienne

Mackendy Filderice
Mackendy Filderice
antony blinken s'est entretenu avec la chine sur la crise haïtienne
Écoutez cet article

Le Département d’État américain dans une note rendue publique ce lundi 31 octobre 2022, a informé que le secrétaire d’État américain Antony Blinken s’est entretenu avec son homologue chinois Wang Yi de la détérioration de la situation sécuritaire et humanitaire en Haïti.

Dans cette note, le Département d’État américain a fait savoir que le Secrétaire d’État américain, Antony Blinken et son homologue chinois Wang Yi ont également parlé de « la nécessité » d’une action coordonnée continue en faveur du peuple haïtien.

- Advertisement -
Ad imageAd image

Les États-Unis recherchent un pays allié pour mener une mission d’assistance à Haïti, extérieure à l’Organisation des Nations unies (ONU), limitée et d’envergure prudente.

Mais cependant, jusqu’à présent, aucun pays ne s’est porté volontaire pour le faire, pas plus que les États-Unis, qui ont déclaré qu’ils soutiendraient directement quiconque se porterait volontaire avec des ressources.

Les États-Unis négocient devant le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies une résolution, qu’ils ont rédigée avec le Mexique, pour autoriser la mission internationale.

La Chine, membre permanent du Conseil de sécurité, a déjà exprimé des réserves quant à l’envoi d’une mission, se demandant si la force recevrait le soutien de toutes les parties en Haïti.

La semaine dernière, Blinken s’est rendu au Canada où il a discuté de la crise en Haïti avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau, qui a estimé qu’un plan d’action clair est nécessaire avant de décider d’une mission.

« Il est extrêmement important que nous fassions les choses correctement, que nous soyons aux côtés du peuple haïtien en cette période difficile, mais il est important de le faire de la bonne manière », a déclaré Trudeau lors d’une conférence de presse.

Antony Blinken a assuré qu’avec le Canada, il a discuté avec une variété de pays dont on serait prêt à participer à la mission. « Et c’est une conversation continue que nous avons tous les deux et que nous avons l’un avec l’autre. C‘est donc un travail en cours et nous continuerons à le poursuivre.« 

Au cours de la conversation, Blinken a également évoqué la guerre de la Russie contre l’Ukraine et les menaces qu’elle représente pour la sécurité mondiale et la stabilité économique, ainsi que la nécessité de maintenir les lignes de communication entre les deux pays. 

Facebook Comments

- Advertisement -
Partagez cet article
Follow:
Étudiant en sciences politiques à l'Université Quisqueya, Journaliste-Rédacteur à Netalkolemedia, Publiciste, Humanitaire. Amoureux de la vie et de l'apprentissage.