INSECURITE

Des chauffeurs paralysent la circulation à Carrefour pour protester contre l’insécurité

Photo : VBI

Des chauffeurs de transports en commun ont bloqué lundi l’autoroute de Carrefour, un axe routier important qui relie la capitale au sud, pour protester contre les opérations des gangs dans la région. 

Selon nos sources, les chauffeurs ont placé des bus de part et d’autre de l’avenue, ce qui a paralysé la circulation, et menacé de prolonger le mouvement et de bloquer d’autres itinéraires si les autorités n’assument pas leurs responsabilités et ne rétablissent pas un climat de paix. 

Les manifestants ont critiqué le fait que les groupes armés qui y opèrent exigent de grosses sommes d’argent pour permettre le passage, et ils n’ont même pas la certitude qu’ils ne seront pas attaqués. 

Depuis l’année dernière, les gangs ont intensifié leurs opérations dans la zone et forcé plus de 20 000 personnes à quitter Martissant, un ancien quartier résidentiel de Port-au-Prince. 

Advertisements

Rappelons qu’au début du mois de mai deux bus ont été enlevés à Martissant alors qu’ils parcouraient la route Port-au-Prince-Les Cayes, et des individus armés ont tenté d’arrêter un autre véhicule, mais celui-ci a réussi à s’enfuir. 

En février, un autre groupe armé a tiré sur un bus public, tuant un policier et blessant plusieurs passagers. Dans ce même quartier, des hommes armés ont enlevé au moins deux bus transportant plus de 50 passagers à la fin de l’année dernière. 

Le Premier Ministre Ariel Henry a reconnu la semaine dernière que sans sécurité le pays ne pourra pas avancer et a appelé les « amis » d’Haïti à soutenir concrètement les besoins de la Police pour stopper la croissance et l’expansion des gangs. 

Facebook Comments

Ravensley Boisrond
Journaliste, Amateur de littérature et de la photographie, grand passionné du multimédia